Barbarin Vœu Echevins
Philippe Barbarin

Mgr Barbarin reçu par le Pape à Rome

En début de semaine, le Pape avait publiquement pris la défense de son évêque, malmené dans son diocèse de Lyon par les affaires de pédophilie qui y ont éclaté.

La semaine avait débuté avec une sortie remarquée du Pape François en faveur du cardinal Barbarin, elle s'achève par la rencontre des deux hommes, au Saint-Siège. Le souverain pontife a reçu l'archevêque de Lyon à Rome ce vendredi matin. Selon La Croix, c'est Mgr Barbarin qui a sollicité cette audience.

"Il y a eu un rendez-vous, une chose normale", a indiqué Federico Lombardi, le Monsieur communication du Vatican, à l'Agence France Presse (AFP). Aux dires de ce dernier, la rencontre n'aurait pas uniquement tourné autour de la situation du cardinal Barbarin, visé par plusieurs plaintes pour non-dénonciation d'actes pédophilies.

Les deux hommes auraient notamment discuté logistique en vue du pèlerinage de quelque 300 élus de la région Rhône-Alpes à Rome prévu pour novembre. Ils auraient également réglé les derniers détails du pélerinage "Fratello", organisé par le cardinal en faveur des plus démunis à l'occasion du Jubilé de la miséricorde.

Les victimes, elles, n'ont jamais été reçues, en dépit de leurs demandes d'audience et des lettres envoyées au souverain pontife. Secrétaire de l'association de victime La Parole Libérée, Betrand Virieux n'a pas manqué de le souligner auprès de l'AFP. "On aurait aimé être reçus à la place du cardinal Barbarin, on constate une fois de plus que les victimes sont laissées de côté", a-t-il déclaré

Lire aussi : N. Perrin-Gilbert : “Collomb n’a pas à jouer au DRH de l’épiscopat”

à lire également
De Napoléon à Mitterrand, de Victor Hugo à Einstein ou de Van Gogh à Mère Teresa, l’ancienne journaliste lyonnaise Christine Goguet dévoile une facette méconnue de treize personnalités historiques : celle de leur rapport à Dieu. Et si au fond, l’action des grands hommes avait été influencée, de manière plus déterminante qu’il n’y paraît, par leur […]
Faire défiler vers le haut