Métropole de Lyon : une végétalisation de la place Bellecour présentée par Kimelfeld

Alors que la dernière ligne droite de la campagne pour les élections municipales et métropolitaines se joue à Lyon sous une vague de chaleur, le candidat David Kimelfeld vient de présenter un projet de végétalisation de la place Bellecour.

Le "pré de Bellecour" n'a pas toujours été la place minérale que nous connaissons aujourd'hui. À travers plus de 800 ans d'histoire, il fut même à plusieurs reprises un espace végétal (lire notre histoire de la place ici).

Ce mercredi, dans la dernière ligne droite de la campagne et sous une vague de chaleur, le candidat à la métropole de Lyon, David Kimelfeld, a présenté un projet de végétalisation de la place Bellecour. "Un véritable havre de verdure et de fraîcheur où habitants et touristes pourront à la fois se rafraichir, mais également flâner, se reposer et, pour les plus jeunes d’entre eux, s’y amuser", précise le candidat.

Ce projet estimé à 20 millions d'euros comprendrait "des ombrières, des jeux d’eau en circuits fermés, une fontaine et des points d’eau, de grands arbres, en pleine terre, là où le sous-sol le permet (en dehors de l'emprise du parking dessous), une grande couverture ombragée, des végétaux plus bas, avec arbustes, pelouses". Les travaux seraient réalisés en trois tranches, entre deux et trois ans, avec des espèces présentées comme "non allergisantes, de haute taille et grand feuillage, résistantes, faiblement consommatrices d'eaux" (voir les visuels ci-dessous).

Des haltes fraîcheur 

Dès cet été, comme il l'avait annoncé début juin, le candidat propose également la création de "haltes fraîcheur", des lieux végétalisés avec fontaines, brumisateurs, et jets d'eau en circuits fermés, en déploiement rapide, via "des installations temporaires" qui auraient vocation à être pérennisées. Des lieux sont déjà pressentis pour les premières haltes fraîcheur de 2020 :

• Place du Château à Rillieux-la-Pape,
• Place Durel à Saint Fons
• Place Grandclément à Villeurbanne
• Place Charles Hernu à Villeurbanne
• Place de la Libération à Ecully
• Place Sublet à Vénissieux
• Place du 8 mai 1945 dans le 8ème
• Bas port du quai Pierre Scize dans le 9ème
• Place Gilbert Boissier à Vaulx-en-Velin
• Terrain des maraîchers à Tassin-la-Demi-Lune
• Avenue Georges Clémenceau (devant la médiathèque) à Saint-Genis-Laval

À terme, le candidat souhaite que 150 haltes de ce type voient le jour sur tout le territoire. "Nous souhaitons que chaque habitant dispose désormais d’une halte fraîcheur à moins de 15 minutes de chez lui. La végétalisation massive apparaît aujourd’hui comme l’une des solutions les plus efficaces et les plus adaptées pour lutter contre les îlots de chaleur et rendre ainsi nos territoires plus respirables.", précise David Kimelfeld.

 

 

10 commentaires
  1. MichelJ - 24 juin 2020

    Heureusement que le vote c'est dimanche parce qu'au rythme où Kim réécrit son programme pour courir après les Verts, si la campagne dure encore 15 jours il finira en zadiste d'Extinction Rebellion devant la Métropole.

    1. Abolition_de_la_monnaie - 24 juin 2020

      il aura quand même du mal à faire oublier qu'il a participé au bétonnage de 20 ha de terres agricoles appartenant au grand lyon à Parilly, en face du carrefour Venissieux...
      mais bon, comme les lyonnais ne cherchent pas à savoir, il reste avec ses chances 😀

  2. Bernard G - 24 juin 2020

    Bonjour,
    "de grands arbres, en pleine terre, là où le sous-sol le permet (en dehors de l'emprise du parking dessous)" écrivez vous.
    Ajoutez l'emprise des stations de métro, plus particulièrement la ligne A, assez vaste, et très superficielle.

    Par contre, la concession du parking sous l'ouest de la place n'est je crois plus très loin de son terme : on pourrait décider de le casser pour planter.

  3. Guigui82 - 24 juin 2020

    Ce sont d'excellentes propositions que de verdire et rafraîchir la ville. Mais ce sont aussi des propositions qu'il fallait faire bien avant les élections et réaliser bien avant l'arrivée des chaleurs estivales.

    Proposer ça maintenant ressemble trop à du green washing de campagne électorale.

  4. Jol - 24 juin 2020

    Les écolos avec leurs eternelles chamailleries ont joué contre ce qui était soi diant leur préoccupation principale. Maintenant tout le monde se preooccupe d'écologie ils font des propositions extremes et ils s'allient à LFI pour le populisme et etre au pouvoir.
    Mais je ne suis pas certain que ce soit pour le bien des habitants de lyon et de la metropole ni même de la planete.

  5. Gilles B - 25 juin 2020

    C'est une tradition à chaque élection à Lyon, proposer le gadget lyonno-lyonnais sublime. Perben avait proposé une île artificielle sur le Rhône en face de l'Hôtel-Dieu. Kimelfeld sort ça de son chapeau 4 jours avant l'élection, alors qu'il est aux manettes depuis des années.

  6. Galapiat - 25 juin 2020

    verdir la ville :: supprimer l'emprise M6, M7, démolir la verrue gare routière pour rendre à la place Carnot son charme d’antan.

    1. dripoux - 25 juin 2020

      perben il voulait être maire de lyon !!! il a réussi l'exploit de perdre ou la droite était élu depuis plus de 150 ans la plus grosse déculotté jamais vu a lyon

  7. mg08 - 25 juin 2020

    Monsieur Kimelfed se mêle beaucoup de la ville de Lyon. Il devrait se présenter à la mairie au lieu de la métropole.
    Que prévoit il pour Givors, Quincieux, Curis au mont d'or, etc ..........., toutes les communes participant à la métropole.

  8. DiminuerLaPollution - 25 juin 2020

    La place bellecour recouverte de pelouse et d'arbres, c'est comme une allergie, ça arrive tous les printemps , mais uniquement en cas d’élection.
    Ça pourrait être juste risible si ça venait des écolos, vu qu'ils n'ont jamais eu la gestion de rien ni le pouvoir de rien. Ils sont totalement inexpérimentés et pourraient jouer de candeur sur ce genre de projet bidon une fois l'évidence de l'infaisabilité.
    Mais cette fois, ça vient de Kim Jun Feld lui même, qui remporte la palme d'or du plus gros greenwashing de la campagne à la ville.
    Là , c'est du super lourd. Du vert bien dégoulinant qui sent bon l'enfumage au fumier. Pllus fort que les rêves verdâtres des rêveurs verts invétérés.
    C'est vraiment se moquer de ses électeurs, puisque contrairement aux écolos qui n'ont aucun pouvoir , lui est à la présidence ou vice présidence de la métro depuis des années.
    Et là, pouf, sorti tout droit du chapeau du roi de la piste cyclable bricolée à haute pollution (avec création de bouchons monstres en plus) , on a Ze projet à 20 millions (ou 30 ou 40 , on s'en fout, c'est bidon !)
    Si énorme qu'il en devient dérisoire. La fin d'une histoire. Je ne suis pas devin, mais je suppose que s'il avait suivi Mister Collomb, il n'en serait pas réduit à sortir ce genre de bêtise.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut