Métropole de Lyon : une végétalisation de la place Bellecour présentée par Kimelfeld

Alors que la dernière ligne droite de la campagne pour les élections municipales et métropolitaines se joue à Lyon sous une vague de chaleur, le candidat David Kimelfeld vient de présenter un projet de végétalisation de la place Bellecour.

Le "pré de Bellecour" n'a pas toujours été la place minérale que nous connaissons aujourd'hui. À travers plus de 800 ans d'histoire, il fut même à plusieurs reprises un espace végétal (lire notre histoire de la place ici).

Ce mercredi, dans la dernière ligne droite de la campagne et sous une vague de chaleur, le candidat à la métropole de Lyon, David Kimelfeld, a présenté un projet de végétalisation de la place Bellecour. "Un véritable havre de verdure et de fraîcheur où habitants et touristes pourront à la fois se rafraichir, mais également flâner, se reposer et, pour les plus jeunes d’entre eux, s’y amuser", précise le candidat.

Ce projet estimé à 20 millions d'euros comprendrait "des ombrières, des jeux d’eau en circuits fermés, une fontaine et des points d’eau, de grands arbres, en pleine terre, là où le sous-sol le permet (en dehors de l'emprise du parking dessous), une grande couverture ombragée, des végétaux plus bas, avec arbustes, pelouses". Les travaux seraient réalisés en trois tranches, entre deux et trois ans, avec des espèces présentées comme "non allergisantes, de haute taille et grand feuillage, résistantes, faiblement consommatrices d'eaux" (voir les visuels ci-dessous).

Des haltes fraîcheur 

Dès cet été, comme il l'avait annoncé début juin, le candidat propose également la création de "haltes fraîcheur", des lieux végétalisés avec fontaines, brumisateurs, et jets d'eau en circuits fermés, en déploiement rapide, via "des installations temporaires" qui auraient vocation à être pérennisées. Des lieux sont déjà pressentis pour les premières haltes fraîcheur de 2020 :

• Place du Château à Rillieux-la-Pape,
• Place Durel à Saint Fons
• Place Grandclément à Villeurbanne
• Place Charles Hernu à Villeurbanne
• Place de la Libération à Ecully
• Place Sublet à Vénissieux
• Place du 8 mai 1945 dans le 8ème
• Bas port du quai Pierre Scize dans le 9ème
• Place Gilbert Boissier à Vaulx-en-Velin
• Terrain des maraîchers à Tassin-la-Demi-Lune
• Avenue Georges Clémenceau (devant la médiathèque) à Saint-Genis-Laval

À terme, le candidat souhaite que 150 haltes de ce type voient le jour sur tout le territoire. "Nous souhaitons que chaque habitant dispose désormais d’une halte fraîcheur à moins de 15 minutes de chez lui. La végétalisation massive apparaît aujourd’hui comme l’une des solutions les plus efficaces et les plus adaptées pour lutter contre les îlots de chaleur et rendre ainsi nos territoires plus respirables.", précise David Kimelfeld.

 

 

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut