© Tim Douet

Métropole de Lyon : un femme jugée pour infanticide aux assises après la mort de ses deux enfants

Le 10 juin 2018, la commune de Limonest, au nord de Lyon, avait été ébranlée par la mort de deux filles de 3 et 5 ans dans un appartement de la caserne de gendarmerie de la commune. Principale suspecte, leur mère, qui continue de clamer son innocence, sera finalement jugée devant la cour d’assises du Rhône en décembre 2021.

Trois ans après la découverte des corps sans vie de ses deux filles de 3 et 5 ans, la principale suspecte du drame survenu le 10 juin 2018, dans un appartement de la caserne de gendarmerie de Limonest, continue de clamer son innocence. À l’époque, la thèse de l’empoisonnement avait été retenue par les enquêteurs et l’autopsie des corps avait conclu que les enfants étaient décédées "par asphyxie mécanique tout en évoquant la possibilité d'un produit volatil".

Procès du 14 au 18 décembre

Dans son édition du jeudi 29 juillet, Le Progrès révèle que cette femme, aujourd’hui âgée de 41 ans, sera finalement jugée pour infanticide devant la cour d’assises du Rhône, du 14 au 17 décembre 2021. Une décision à laquelle son avocate s’était opposée, contestant l’accusation d’assassinat, en vain précisent nos confrères du quotidien régional. 

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut