peripherique

Métropole de Lyon : plus d'un an après la mort d'Imane à Bron, le procès du conducteur du véhicule débute ce mardi

Dans la nuit du 3 au 4 juillet 2020, une jeune femme de 21 ans a trouvé la mort dans un accident de voiture, sur le boulevard périphérique Laurent Bonnevay à Bron. Mardi 17 août, le procès du conducteur du véhicule s'ouvre au tribunal.

C'est le début d'une procédure attendue depuis plus d'un an, comme en témoigne la marche blanche organisée à Bron en juillet dernier en la mémoire d'Imane. À 21 ans, la jeune fille a été propulsée hors du véhicule lors d'un accident survenu dans le virage de Parilly, dit "de la femme morte", sur le périphérique lyonnais.

Tard dans la nuit, Imane, le conducteur et les deux autres passagers rentraient chez eux. La branche du périphérique qu'ils ont empruntée forme une courbe réputée pour sa dangerosité, qui n'a pas fait défaut le 4 juillet 2020. Le chauffeur roulait bien au delà de la vitesse autorisée, et aucun des jeunes gens n'avait attaché leur ceinture de sécurité. Le véhicule a heurté la barrière du périphérique qui a éjecté la jeune femme sur la route. Le conducteur et les autres passagers n'ont eu que de légères blessures.

Le conducteur est jugé pour homicide involontaire avec circonstances aggravantes. Sans permis de conduire, il a également été testé positif à la consommation de stupéfiants lors de l'accident. Son procès s'ouvre le 17 août en début d'après-midi.

En juin dernier, l'embranchement a été doté d'un radar tourelle, afin de prévenir les accidents de ce type et d'éviter les comportements dangereux.

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut