Philippe Cochet© Tim Douet_018
Philippe Cochet, maire de Caluire-et-Cuire © Tim Douet

Métropole de Lyon : la droite accuse Bruno Bernard de faire "prospérer le RN"

À l'occasion du conseil de la Métropole de Lyon ce lundi, la droite a accusé la majorité écologiste de "faire prospérer le RN".

"La situation de notre pays est exceptionnelle, inquiétante et grave." Rares sont les assemblées plénière de la Métropole de Lyon au cours desquelles le président écologiste Bruno Bernard évoque la situation politique nationale. Appelant "à voter sans aucune hésitation pour tous les candidats qui seront en duel avec l'extrême droite", le président a été attaqué par la droite par la voix du maire de Caluire-et-Cuire, Philippe Cochet, accusant "l'extrême gauche" de participer à la montée du Rassemblement national.

"Dans les communes gérées par des soutiens du Front populaire, le RN a fait beaucoup moins que dans les autres"
Bruno Bernard, président écologiste de la Métropole de Lyon
Tweet

"Le RN arrive premier dans notre métropole", a-t-il souligné, tançant ensuite l'alliance des partis de gauche, qu'il qualifie de "honte", "tout cela avec votre approbation" a-t-il lancé à Bruno Bernard. "L'antisémitisme n'est manifestement plus un obstacle à la construction d'alliance politique et c'est la gauche qui aura fait sauter ce barrage républicains", a-t-il même affirmé, salué par les membres de son groupe.

Lire aussi : Élections législatives : Bruno Bernard soutiendra "tous les candidats en duel avec l'extrême droite"

Le président du groupe écologiste, Benjamin Badouard a de son côté déploré une droite qui "ne sait plus faire la différence entre la gauche et l'extrême droite". Et Laurent Legendre, du groupe LFI à la Métropole de considérer que "la petite musique qui cherche à mettre à dos le Nouveau front populaire et l'extrême droite est une folie".

Philippe Cochet a par ailleurs lancé à l'encontre de Bruno Bernard : "Vos décisions, de votre majorité d'extrême gauche ont fait prospérer le RN. La ZFE punitive, vos positions anti-voiture, anti-Tour de France, anti-sapin de Noël." "Expliquer que ce serait notre politique qui serait responsable du vote RN sur la Métropole, je veux bien, mais il faut rappeler qu'il a des niveaux moins élevés dans notre territoire que sur le reste du pays. En tout cas j'ai regardé dans quelles communes le RN a les scores les plus élevés, c'est à Quincieux, Mions, Solaize, Décines (communes dirigées par la droite, Ndlr)... Dans les communes gérées par des soutiens du Front populaire, le RN a fait beaucoup moins que dans les autres", s'est défendu le président écologiste.

Laisser un commentaire

Suivez-nous
tiktok
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut