Mauduy : “il faut garantir la cohérence de la CCI de Lyon”

Le président de la CCI de la région Rhône-Alpes a réagi à l’annulation de l’élection d’Emmanuel Imberton. Jean-Paul Mauduy déclare “faire confiance à l’ensemble des acteurs concernés pour mettre en œuvre les meilleures solutions”.

Jean-Paul Mauduy "prend simplement acte de l'annulation du président et du bureau de la CCI, en raison d'un défaut de procédure". Le président de la CCI de la région Rhône-Alpes, qui ne souhaite pas "commenter une décision de justice", espère néanmoins que "s'ouvre rapidement une gouvernance durable de l'institution".

“L’équipe en place a fait preuve d’un remarquable engagement”

Jean-Paul Mauduy estime que, "dans l'intérêt supérieur des entreprises ressortissantes de la CCI de Lyon", il est nécessaire que "cette séquence soit la plus digne et la plus courte possible". Le président de la CCI de la région Rhône-Alpes déclare par ailleurs "faire confiance à l’ensemble des acteurs concernés pour mettre en œuvre les meilleures solutions permettant de garantir la cohérence et l’efficacité d’action de la CCI de Lyon". Pour Jean-Paul Mauduy, la solution à privilégier serait de "reconduire l’ensemble de l’équipe en place, qui a fait preuve, depuis un an, d’un remarquable engagement".

à lire également
Pascal Le Merrer, fondateur des Journées de l’économie de Lyon © Antoine Merlet
Entretien avec Pascal Le Merrer, professeur d’économie à l’ENS, qui a fondé, à Lyon, en 2008 les Journées de l’économie, dont la 12e édition s’ouvre le 5 novembre sur le thème “Environnement, numérique, société… la décennie de tous les dangers”. Dix ans durant lesquels les économistes vont devoir “trouver un consensus” pour éviter un retour des populismes.
d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut