Masque dans le réseau TCL de Lyon : ça se relâche !

Si durant le premier mois de confinement, l'obligation du port du masque dans le réseau TCL à Lyon a été globalement bien respectée, ces derniers jours, un certain relâchement commence à se faire ressentir. La vague de chaleur qui arrive pourrait ne pas arranger la situation.

Le réseau TCL à Lyon continue d'attirer toujours plus de voyageurs et son taux de fréquentation tend vers les 75 % par rapport à l'avant-crise du coronavirus COVID-19. Mais cette hausse s'accompagne aussi d'un certain relâchement sur l'obligation du port du masque de la part de certains voyageurs. Le décret n'a pourtant pas changé, il est toujours interdit de prendre le métro, bus, tramway ou funiculaire sans porter un masque. Les contrôles ont toujours lieu par la police et les agents de Keolis, avec à la clé des amendes de 135 euros quand l'obligation n'est pas respectée. Début juin, le Sytral indiquait que 95 % des voyageurs avaient un masque sur le réseau, si aucun chiffre n'a été depuis communiqué, les visages découverts se font plus nombreux.

Une obligation qui devrait continuer cet été

La vague de chaleur qui arrive sur Lyon ne devrait pas arranger la situation, notamment sur les lignes qui deviennent vite des fournaises, à l'image de la A, ou de la B (qui sera climatisée à la fin de l'année). Lundi sur RTL, Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d'État, a assuré que cette obligation devrait continuer : "il est très probable que le masque soit porté tout l’été", présentant le masque comme "la pierre angulaire de la protection dans les transports".

Un relâchement plus global ?

Ce relâchement, visible aussi dans les rues et commerces de Lyon, indiquerait une tendance plus globale, avec le sentiment pour certains que les gestes barrières sont moins importants avec l'arrivée des beaux jours. Dans plusieurs commerces, les retours sont proches, il est de plus en plus difficile d'imposer le port du masque et les petits incidents avec les clients tendraient à se multiplier depuis quelques jours. Pourtant, le virus est toujours là et circule toujours (lire ici). Si la première phase du confinement avait été marquée par de nombreuses critiques sur l'absence de masque, maintenant qu'il est simple d'en trouver, son port tend à se faire moins automatique. Le réseau TCL sera-t-il le dernier endroit où le masque resterait obligatoire ? On s'y dirige tout droit.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut