Lyon : une unité de police réclame des armes de poing

On les a entendus jusque dans le métro. Lundi après-midi, une quarantaine de policiers du groupe opérationnel mobile de Lyon a répondu à l'appel du syndicat Force Ouvrière devant l'hôtel de ville. Cette unité de la police municipale, qui intervient principalement dans des zones sensibles, réclame d'être équipée d'armes de poing.

Dès 13 h 30, juste avant le Conseil municipal, les policiers en grève ont investi la Place de la Comédie. Ils réclament l'ouverture d'un « vrai dialogue » avec le maire Gérard Collomb sur la question de l'armement. Cibles, pétards, fumigènes et mises en scène, ces derniers n'ont pas manqué d'imagination pour se faire entendre.

Récemment discuté à Villeurbanne, l'armement des policiers municipaux avait déjà fait l'objet d'un refus de la municipalité.

2 commentaires
  1. SophieV - mar 2 Juin 15 à 17 h 51

    Ce sont des Identitaires ?

  2. Robes Pierre - mar 2 Juin 15 à 23 h 06

    Ne confondez pas tout, vous désirez être armés,pas de problème,présenter le concours Police Nationale et cesser de nous les briser menu.Pour l'instant des gardes champêtres modernes.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut