Manifestation du 24 juillet contre le pass sanitaire place Bellecour. @Marie Allenou

Lyon : une partie de la Presqu’île de nouveau interdite d'accès aux manifestants ce week-end

Les week-ends se suivent et se ressemblent à Lyon depuis le début de l’été. Pour le quatrième week-end consécutif, des manifestations pour dénoncer le pass sanitaire, notamment, sont prévues entre Rhône et Saône. La Préfecture a une nouvelle fois pris un arrêté interdisant l'accès des manifestants à une bonne partie de la Presqu’île, mais pas à la place Bellecour et à celle des Terreaux. 

Pour le quatrième week-end des suite des opposants au pass sanitaire ou encore à la vaccination obligatoire, pour certains professionnels, sont attendus dans les rues de Lyon samedi 7 août. Ce week-end, deux rassemblements sont annoncés à l’appel de différents groupes sur les réseaux sociaux. 

Lire aussi : De nouvelles manifestations contre le pass sanitaire attendues à Lyon samedi 7 août

Comme lors des week-ends précédents, les services de l’État ont pris un arrêté interdisant les rassemblements revendicatifs dans le centre-ville de Lyon. Une mesure décidée en réponse  aux "violences survenues ces dernières semaines en marge des rassemblements revendicatifs illégaux". Une bonne partie de la Presqu’île sera ainsi interdite d’accès aux manifestants de midi à 21 heures le 7 août. Toutefois, contrairement aux samedis précédents, les manifestants pourront accéder légalement à la place Bellecour ainsi qu’à celle des Terreaux. 

C’est de cette place du 1er arrondissement que doit s’élancer l’un des cortèges, avant de prendre la direction de la place Bellecour, en longeant le Rhône par le quai Victor Augagneur. Un autre défilé est annoncé du côté des Brotteaux, dans le 6e arrondissement, et doit rejoindre la place Jean-Macé (Lyon 7e). Ces deux mobilisations, qui doivent débuter aux environs de 14 heures, ont été déclarées à la Préfecture du Rhône. 

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut