Célestins salle © Tim
La salle rouge et or du théâtre des Célestins © Tim Douet

Lyon : un rapport pointe les inégalités homme-femme dans le monde de la culture

Le rapport de l'association HF Auvergne-Rhône-Alpes est publié aujourd'hui : il souligne les inégalités entre les hommes et les femmes dans le monde des arts et de la culture, à Lyon et sa région.

33 %. C'est le pourcentage de femmes programmées sur scène dans les théâtres subventionnés de Lyon et sa région. La rapport annuel de l'association HF Auvergne-Rhône-Alpes est publié aujourd'hui et il est très clair : les hommes sont encore largement majoritaires dans les théâtres de la région, que ce soit à la mise en scène, à l'écriture ou sur scène.

Les programmations des théâtres passées au crible

Fruit d'un travail minutieux, ce rapport permet de dresser le panorama de la réparation des sexes dans le domaine culturel à Lyon et ses alentours pour l'année 2020.

Au total, le texte s'appuie sur l'épluchage des programmations de plus d'une trentaine de théâtre et de grandes structures de la métropole lyonnaise (TNP, Opéra, théâtre des Célestins, théâtre de Villefranche-sur-Saône, théâtre de la Renaissance à Oullins etc.) et de la région, dont la Comédie de Saint-Etienne, celle de Clermont-Ferrand, Lux à Valence ou encore la MC2 de Grenoble.

Les membres de l'association ont noté tous les noms des metteurs en scène, auteurs, et acteurs afin d'établir des pourcentages quant aux nombres d'hommes et de femmes.


"Les directions artistiques restent l’apanage des hommes ; les établissements sont à 75 % en direction ou codirection masculine. Seuls 25 % sont dirigés par des femmes."


"Sur deux saisons, la présence des femmes dans la programmation oscille entre 29 % et 47 % dans les arts visuels, contre 18 % à 21 % pour le spectacle vivant. Et pourtant, les femmes représentent la moitié des étudiants des plus grandes écoles" explicite le rapport. On apprend aussi que "les directions artistiques restent l’apanage des hommes ; les établissements sont à 75 % en direction ou codirection masculine. Seuls 25 % sont dirigés par des femmes." Un rapport choc qui n'accuse personne mais qui milite pour une meilleure représentation des femmes dans le monde de la culture.

Pour mémoire, l'association HF Auvergne-Rhône-Alpes milite pour l'égalité entre les sexes dans le domaine de l'art et de la culture. Elle a pour partenaire la direction régionale des affaires culturelles, la Métropole de Lyon, la Préfecture du Rhône, la Région Auvergne-Rhône-Alpes et la Ville de Lyon.

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut