Lyon : un chef étoilé au chevet des patients atteints d'un cancer

Christian Têtedoie a signé un accord avec le Centre de lutte contre le cancer Léon Bérard pour réaliser une trentaine de plats à destination de patients atteints de cancer.

Le Centre de lutte contre le cancer Léon Bérard et son prestataire de restauration SHCB viennent de signer un accord avec le chef étoilé Christian Têtedoie. Un accord qui prévoit de proposer aux patients atteints de cancer des repas “toujours plus variés et respectueux des contraintes alimentaires liées à leur pathologie”.

Le moment des repas doit être pour moi un moment de plaisir et encore plus lorsque cela se passe à l’hôpital. Lorsqu’on sert aux patients des repas qu’ils ont envie de manger, c’est aussi une manière de prendre soin d’eux et de participer à leur guérison”, explique le chef Têtedoie.

Dans le dernier numéro de Lyon Capitale (n°784 janvier 2019), en kiosque à partir de ce vendredi, le chef de l'Antiquaille revient sur ce partenariat. “C'est un projet innovant au service des patients atteints de cancer. Il y a 600 couverts/jour et on doit faire avec trois euros par jours pour le petit-déjeuner, le déjeuner et le dîner”, expliquait celui qui est aussi Meilleur Ouvrier de France. Un véritable défi pour lui, notamment en raison de l'état des patients. “Ils perdent l'envie de manger à cause de leur pathologie et de leurs traitements. Ils ont des nausées, leur odorat est modifié, tout devient un peu fade. L'alimentation peut aider les gens à mieux se porter même quand ils sont atteints de graves maladies”, a confié Christian Têtedoie. À travers ce partenariat, une trentaine de nouveaux plats seront proposés parmi les 120 préparés par les chefs de SHCB. En tout, 27 % des plats seront imaginés par le chef étoilé.

Retrouvez l'interview croisée de Christian Têtedoie, Tabata Mey, Ludovic Mey et Arnaud Laverdin sur les tendances culinaires et les enjeux de la restauration de demain, dans notre mensuel de janvier 2019, disponible en kiosque ou ici en format numérique

Exemple de menu proposé au ... by on Scribd

à lire également
La préfecture a décidé d'abaisser les vitesses maximales autorisées dans la métropole de Lyon mais n'a pas choisi d'instaurer la circulation différenciée pour cause de Fête des lumières et de mouvements sociaux. 
d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut