Photo d’archives du Z Event. L’éditons 2022 se déroule du 9 au 11 septembre au Zénith de Montpellier. (Photo de SYLVAIN THOMAS / AFP)

Lyon : Time for the planet participe au ZEvent à sa façon

Le jeu vidéo au profit d'associations diverses, c'est le principe du ZEvent, organisé depuis 2017. Cette année, à Montpellier, la défense de l'environnement est à l'honneur, et une association lyonnaise y participe.

La nouvelle édition de l'événement de streaming ZEvent a été lancée hier, vendredi 9 septembre. Elle se déroule jusqu'à ce dimanche en ligne sur Twitch. L'objectif de la manifestation : récolter des dons au profit d'associations engagées en faveur de la défense de l'environnement. Le principe est simple : une cinquantaine de streamers jouent à des jeux vidéos en live depuis Montpellier pour une sorte de "marathon caritatif du jeu vidéo". Les suiveurs peuvent donner de l'argent au profit des cinq associations défendus par l'événement. Par celles-ci, on retrouve les Lyonnais de Time for the planet, dont la participation a quelques particularités.

Pas d'argent récolté

Time for the planète sera la première organisation à animer le ZEvent en tant que diffuseur pendant un marathon de 54 heures. Cette participation de l'entreprise lyonnaise a été mise en place car elle ne peut pas récolter de fonds. "Malheureusement, les sociétés à but non lucratif ne sont pas encore reconnues en France pour ouvrir droit à réduction d'impôt" explique TFTP sur son site internet. Mais l'entreprise, plébiscitée par les internautes qui ont voté pour les structures à soutenir, voit dans cet événement l'occasion de gagner en visibilité tout en incitant à donner pour les autres associations bénéficiaires : Sea Shepherd, WWF, la LPO et The SeaCleaners. L'entreprise crée aussi son propre stream, avec un programme varié de conférences et interview jusqu'à dimanche 23h45.

Qui sont-ils ?

Lancé par six entrepreneurs à succès, le projet lyonnais Time for the planet ambitionne de réunir un milliard d’euros afin de créer cent entreprises, réparties dans le monde entier, dédiées à la lutte contre le dérèglement climatique, par le biais d’investissements participatifs sans le moindre retour financier. En 2020, Lyon Capitale avait rencontré ces Lyonnais pour parler de leur société en commandite par actions qui vise à "lancer des solutions qui réduisent drastiquement les émissions de gaz à effet de serre (GES) afin d’atteindre la neutralité carbone au plus vite".

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut