A Lyon, environ 450 personnes ont manifesté ce jeudi en marge du mouvement de grève national des professeurs.

Lyon : tensions durant la manifestation, un hélicoptère présent

La nouvelle manifestation contre la réforme des retraites à Lyon a mis du temps à progresser ce jeudi, suite à plusieurs tensions.

Mise à jour : les organisateurs annoncent 8 000 manifestants, 5 300 selon la police. Lors de la manifestation du 24 janvier, l'intersyndicale avait annoncé 20 000 participants, la police 9 000.

Alors qu'elle devait partir à 11h30, la manifestation contre la réforme des retraites à Lyon a progressé plus lentement que d'habitude. Plusieurs tensions sont apparues le long du cortège et la police a fait usage de gaz lacrymogène à plusieurs reprises, le tout sous l’œil d'un hélicoptère présent dans le ciel. Plusieurs banques ont été visées, de la peinture a été jetée sur les distributeurs. Dans le cortège se mêlent membres de l'intersyndicale, étudiants, venus en nombre, ainsi que Gilets jaunes.

À Bellecour, les manifestants n'ont pas le droit d'emprunter la rue de la Barre suite à un arrêté préfectoral et sont obligés de passer par la place Antonin Poncet. Lors de dernières journées d'action, l'Hôtel Dieu avait été pris pour cible. Mercredi, lors de la manifestation aux flambeaux, certains slogans demandaient à ce que l'ancien hôpital retrouve sa vocation première.

à lire également
Faut-il s'inquiéter ? 18 personnes sont entrées en réanimation lors des 24 dernières heures en France. C'est peu. Mais sur ces 18 personnes, 9 ont été hospitalisées en réanimation uniquement dans le département du Rhône. En deux jours, il y a 18 nouvelles personnes en "réa" dans le département.
Faire défiler vers le haut