Aéroport
©ERIC CABANIS / AFP

Lyon Saint-Exupéry : premier aéroport à renvoyer les objets confisqués

Deux employés de l’aéroport Saint-Exupéry ont imaginé un service qui permet de se faire renvoyer les objets confisqués lors des contrôles dans l’aéroport, une première en France.

L'idée paraît simple, c'est pourtant une première en France. Testé depuis le mois de juillet, un service permet aux usagers de récupérer les objets confisqués aux contrôles de l'aéroport, moyennant une somme de 12 euros. Pour l'instant, les enveloppes qui permettent de renvoyer les objets sont de petite taille, mais d'autres formats pourraient être proposés si le test de l'été s'avère concluant.

La liste des objets interdits dans un avion est assez conséquente, et certains étourdis doivent régulièrement renoncer à leur bouteille de parfum, à leur couteau suisse, leur coupe-ongle ou autre pince à épiler. Chaque mois, à l'aéroport de Lyon, près de 3000 objets confisqués sont ainsi détruits. Deux employés de l'aéroport ont donc créé un service pour permettre aux usagers de se faire envoyer par courrier les objets laissés derrière eux.

Faire défiler vers le haut