Rhônexpress sur son quai de départ à la Part-Dieu © Tim Douet
Rhônexpress sur son quai de départ à la Part-Dieu © Tim Douet

Lyon : Rhônexpress gagne toujours plus d'argent

La semaine dernière, Rhônexpress affichait un record de fréquentation pour les huit premiers mois de 2018. Un rapide tour des comptes pour l'année 2017 montre que la navette entre Lyon Part-Dieu et l'aéroport Saint-Exupéry gagne toujours plus d'argent.

La concession Rhônexpress se porte très bien. Déjà en 2016, elle affichait 1,199 million de résultat net. L'exploitation de cette ligne a été confiée à CFTA Rhône, "dont l'activité semble centrée autour de Rhônexpress" selon le Sytral. En 2016, CFTA Rhône affichait un résultat net de 957 800 euros.

Pour 2017, les comptes des deux entreprises ont été publiés. Ainsi, en 2017, Rhônexpress a réalisé un chiffre d'affaires de 16 859 400 euros (contre 15 718 900 en 2016). Le résultat net grimpe ainsi à 1,281 million (+ 6,86 % par rapport à 2016). CFTA Rhône progresse également avec un résultat net de 1,332 million d'euros (+ 39,09 % par rapport en 2016), alors que le chiffre d'affaires est légèrement en baisse, 12,048 millions d'euros (-2,55 %).

Pour les huit premiers mois de 2018, Rhônexpress affiche déjà un record de fréquentation. La ligne a été empruntée par 963 813 voyageurs, soit une hausse de plus de 7,5 %. Sans aucune concurrence sur le secteur des transports en commun, toujours parmi les plus chères d'Europe avec un ticket à 26,20 euros*, la machine Rhônexpress devrait encore réaliser un beau résultat net en 2018.

*Aller-retour pris depuis le web

Rhônexpress, la cash-machine

 

3 commentaires
  1. Abolition_de_la_monnaie - 17 septembre 2018

    C'est tout l'art du commerce : situation de monopole, prix exorbitants, demander à des gens de poser pour la photo publicitaire en échange de trois fois rien... 😀
    Eux au moins, ils appliquent ce qu'ils ont appris en école de commerce !

  2. GerardM - 17 septembre 2018

    Un jour bientôt le prix d'un billet pour cette belle navette dépassera celui d'un billet d' avion !!! ça en prend doucement le chemin non ?

  3. Bernard Girard - 18 septembre 2018

    Possible que oui, mais c'est parce que le prix de certains billets d'avion est anormalement bas, subventionné par les impôts.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut