Le Cardinal Barbarin bénit la ville de Lyon © Tim Douet

Lyon : rencontre entre le cardinal Barbarin et le pape François ce lundi

L’archevêque de Lyon rencontrera le pape François à Rome ce lundi à 10h pour lui remettre sa démission après sa condamnation à six mois de prison avec sursis pour non-dénonciation d’agression sexuelle. Décision de justice dont il a fait appel.

Comme nous l'écrivions la semaine passée, la rencontre entre le cardinal Barbarin et le pape François aura lieu ce lundi à 10h. L’archevêque de Lyon lui remettra sa démission, comme il l’a annoncé jeudi 7 mars, quelques heures après sa condamnation à six mois de prison avec sursis pour non-dénonciation d’agression sexuelle sur les victimes du père Preynat.

Ce sera désormais au pape François d'accepter ou non cette démission du cardinal. Selon le diocèse de Lyon, aucune communication ne sera faite à la sortie de l'entretien entre les deux hommes d'Église. Celle-ci sera communiquée au cardinal Barbarin plus tard par téléphone, rapporte l'agence Reuters.

Vendredi dernier, Philippe Barbarin a officiellement fait appel de sa condamnation. Me Soulier, l'un de ses deux avocats avec Jean-Félix Luciani, a confié à Lyon Capitale : “Nous avons fait appel contre l'ensemble de la décision, c'est-à-dire sur le plan pénal et civil.” L'homme de robe espère désormais que le procès aura lieu rapidement : “Là, il faut régler cette affaire le plus vite possible. J'espère que, compte tenu du caractère spécial de cette affaire et de l'émotion qu’elle a engendrée d'un côté comme de l'autre, elle sera fixée rapidement en cour d'appel.”

De façon incidente, le parquet a également fait appel de la condamnation de l'archevêque de Lyon. Cet acte doit permettre au procureur de la République d'être présent à l'audience d'appel. Cette annonce n'a rien d'une surprise, le parquet ayant classé l'enquête préliminaire en 2016 et n’ayant requis aucune condamnation lors du procès de janvier.

à lire également
Le père Pierre Vignon, en septembre 2018, à Saint-Martin-en-Vercors © Tim Douet
Quelques mois après un premier ouvrage au vitriol contre l'épiscopat, celui qui fut juge canonique du diocèse de Lyon, avant de demander la démission du cardinal Barbarin, reprend la plume, aux éditions Golias.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut