Lyon : rassemblement de soutien aux Polonaises pour leur droit à l'IVG

Alors que le Parlement polonais discute d’une possible interdiction totale de l’IVG et que des manifestations ont lieu partout en Pologne, des associations françaises décident de relayer le mouvement dans plusieurs grandes villes de l’Hexagone.

Un rassemblement se déroule ce soir à 19h devant le Consulat de Pologne à Lyon pour témoigner du soutien des associations féministes françaises envers les Polonaises. Cette manifestation, organisée par le Collectif de Défense de l’IVG dans le Rhône, fait écho au rassemblement qui s’est déroulé hier à Paris et samedi dans près de 18 villes polonaises. Le collectif appelle au soutien, cintres en main afin de réaliser un “arbre à cintres” sur les portes du Consulat et de relayer des photos via le hastag #ODZYSKACWYBOR (revendiquer son choix en polonais).

Les manifestations entendent contrer la volonté du gouvernement polonais de revenir sur la légalisation partielle de l’avortement. Depuis 1993, l’IVG n’est permise que pour trois raisons en Pologne : viol, malformation du foetus et danger pour la mère. Le gouvernement, appuyé par plusieurs associations pro-vie et l’Église polonaise, entend rendre l’IVG totalement illégale. Un rétropédalage qui inquiète énormément les femmes polonaises. Car outre l’impossibilité d’avorter, la loi prévoit d’aller encore plus loin : suppression de la pilule du lendemain, considérée comme pilule abortive précoce ou interdiction des tests prénataux entraînant un risque de fausse couche comme une amniocentèse - empêchant ainsi le diagnostic de malformations ou de handicaps.

à lire également
Après plusieurs jours de relative stabilité, le nombre de patients hospitalisés en réanimation des suites du covid-19 repart à la hausse ce lundi soir dans la région. Notamment dans le département du Rhône, le plus touché, mais aussi de loin le plus peuplé et le plus "armé" en hôpitaux.
Faire défiler vers le haut