faits divers
Image d’illustration

Lyon : quelles sont les nouvelles techniques des cambrioleurs ?

Porte fracassée, vol par escalade en passant par une fenêtre même à l’étage, serrure forcée... on connaît les techniques classiques des cambrioleurs. Sur l’agglomération de Lyon, de nouvelles méthodes sont apparues ces dernières années, comment se protéger d'un cambriolage ?

Une maison ou un appartement avec une porte blindée ou une alarme ne permet pas toujours de se protéger des cambriolages. Les voleurs délaissent les techniques classiques pour employer de nouvelles méthodes, parfois basées sur la ruse. Connaître ces modes opératoires, c’est déjà reprendre l’ascendant sur ceux qui les emploient.

Des vols même lorsque les habitants sont là

Depuis le début de l’année, les cambriolages se multiplient dans l’Ouest lyonnais avec un mode opératoire qui ne change pas. Les voleurs passent à l’arrière des maisons, souvent en fin de journée et visent les petits objets de valeurs comme les bijoux ou produits technologiques. Ils n’hésitent pas à pénétrer dans les domiciles même lorsque les habitants sont à l’intérieur. Ils testent toutes les entrées et profitent de ceux qui ne verrouillent pas les accès chez eux.

Pour se protéger : toujours fermer les portes et fenêtres même lorsque l’on est présent à son domicile. Si votre alarme l'autorise, enclenchez le mode qui permet de détecter une ouverture de porte ou de fenêtre. Par ailleurs, les gendarmes conseillent aux victimes qui surprendraient les cambrioleurs de "ne pas s’interposer", de repérer les signes distinctifs et d’appeler immédiatement le 17.

Repérage sur les réseaux sociaux

Ils scrutent les réseaux sociaux à la recherche de potentielles victimes qui ont tendance à raconter trop de choses sur leur vie privée : départ en vacances, routines comme une sortie tous les samedis soirs ou absences plus ou moins longues... Ceux qui ont l’habitude de publier des photos de leurs derniers achats comme une nouvelle voiture, tablette, ou bijoux peuvent également être ciblés. Trop donner d’indices, tout en livrant les moments où l’on ne sera pas à la maison, est la meilleure façon de se faire cambrioler.

Pour se protéger  : ne pas donner d’information trop précise en ligne sur son absence, même si elle est courte. Ne pas donner ses habitudes comme le fait que vous allez courir tous les soirs une heure. Un profil verrouillé ne garantit pas toujours que des personnes mal intentionnées n’y aient pas accès. Rester discret est important et mieux vaut partager ses vacances une fois qu’elles sont terminées.

Brouilleur d’alarme et casque antibruit

Un système d’alarme avec une sirène ne permet pas toujours de faire fuir les voleurs. Certains achètent des brouilleurs pour perturber les systèmes et empêcher les éléments qui les composent de communiquer. De même, les vols sont rapides, la durée moyenne des cambriolages a tendance à diminuer. Avec un casque antibruit, les voleurs peuvent piller les objets faciles à transporter dans une maison, puis partir avant que quelqu’un n’intervienne.

Pour se protéger : opter pour une alarme qui donne un signal en cas de brouillage. Il est possible de coupler son système avec des caméras pour vérifier ce qu’il se passe en cas d’intrusion.

Des biscuits pour calmer les chiens

Cette méthode a été rapportée à la rédaction de Lyon Capitale par une lectrice (et confirmée par des sources gendarmeries). Au sud de Lyon, une maison protégée par un chien a pu être cambriolée, sans que l’animal n’aboie. Des résidus de friandises ont été retrouvés dans la cour. Les voleurs avaient préparé leur coup depuis plusieurs jours, venant régulièrement apporter des bonbons à l’animal. Ce dernier est resté calme lors de l’infraction, habitué à la présence des cambrioleurs.

Pour se protéger  : repérer un changement d’habitude chez son animal. Faire attention si des résidus de nourritures extérieurs sont présents dans le jardin. Un chien n’a pas vocation à servir d’alarme, s’il peut rassurer ses propriétaires, il peut aussi devenir une proie pour des personnes prêtes à tout pour entrer dans une maison.

La multiplication des vols par ruse

Les vols par ruse sont de plus en plus courants sur l’agglomération de Lyon, avec des malfrats qui s’en prennent aux personnes âgées et ne reculent devant rien. Ils se déguisent en faux policiers, agents d’EDF, du gaz, font croire qu’ils travaillent pour une association caritative ou expliquent qu’ils viennent livrer un colis... Leur but est toujours le même : gagner la confiance de leur victime, pouvoir entrer dans le domicile visé et voler les bijoux et moyens de paiement. Début avril, deux individus se sont ainsi fait passer pour des policiers à Vénissieux, expliquant à une octogénaire qu’elle venait de se faire cambrioler. Ce mensonge leur a permis de rentrer dans l’appartement de la dame où ils ont volé 1 200 euros en liquide, sa carte bancaire et ses bijoux.

Pour se protéger : refuser tout démarchage suspect, ne jamais hésiter à appeler le 17, même si des policiers se présentent à son domicile. Il est important de prévenir les personnes âgées de ce type de vol et leur demander de rester méfiantes.

Lyon  : la nouvelle technique des pickpockets dans le métro et tram

à lire également
métro oullins
Le métro B prépare sa mue. Le métro qui relie Charpennes à Oullins sera bientôt automatique. Afin de préparer les travaux d'automatisation, la ligne B ne fonctionnera pas lundi soir et mardi soir à partir de 21h.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut