Source : collectif Monchat

Lyon : pétition pour la conservation d'une fresque du quartier Montchat

Les habitants du quartier Montchat, dans le 3e arrondissement, ont lancé une pétition pour la conservation de la fresque du raton laveur du collectif La Friche Lamartine, qui doit disparaître pour laisser place à une extension du complexe sportif voisin.

Le collectif de Montchat, qui réunit les habitants, associations, artistes et commerçants de ce quartier du 3e arrondissement de Lyon, a lancé une pétition pour demander la conservation de la fresque du raton laveur, peinte par le street-artiste Shamsham en 2017 et haute d’une dizaine de mètres, rue du Professeur-Florence.

Le bâtiment qui accueille l’œuvre doit en effet disparaître pour laisser place à un complexe sportif agrandi, dont le projet principal est l’extension du club de l’AS Montchat. La destruction est programmée en août prochain. Les habitants reprochent à la mairie du 3e arrondissement de n’avoir mené aucune consultation publique préalable. D’après Xavier Hernandez, membre du collectif de Montchat : "cette décision va à l’encontre de tout principe de démocratie participative".

Aujourd’hui, le collectif appelle à trouver des alternatives. Plusieurs options sont envisagées : si cela est techniquement viable, le mur pourrait être conservé en l’état. De plus, le président de l’AS Montchat, Henri Késisian, suggère que la fresque pourrait également être reproduite sur un autre bâtiment adjacent, visible du stade de foot. Enfin, la fresque, prise en photo, pourrait être projetée toutes les nuits sur une autre façade du quartier. Tous ces projets ont pour objectif la conservation de la mémoire et du sens de l’œuvre. Le collectif doit rencontrer les nouveaux adjoints de la mairie du 3e arrondissement pour discuter de toutes ces options.

D’après Xavier Hernandez : "cette fresque dépasse de loin les frontières de la ville de Lyon : elle a une reconnaissance culturelle de portée internationale". Ancrée dans le patrimoine du quartier, la fresque fait partie du quotidien des habitants : "un riverain éclaire la fresque toutes les nuits, à ses frais ! D’autres n’hésitent pas à nettoyer les trottoirs de la rue du Professeur-Florence, aux pieds de l’œuvre" détaille le membre du collectif.

Aujourd’hui, la pétition a réuni 301 signatures. D’après Xavier Hernandez, le chiffre importe peu : "nous n’avons aucune identité politique quelconque, ni d’objectifs de communication. Nous voulons juste faire rayonner notre cause et l’avis des habitants du quartier".

1 commentaire
  1. Fosse aux Ours - dim 2 Août 20 à 14 h 42

    bonjour
    nous n'arrivons pas à avoir accès au dossier de l'avenir de la friche Lamartine auprès de la mairie… auriez-vous une idée de comment y avoir accès svp ? Nous voudrions savoir ce qui est prévu, quand et comment… La marie-3° ne répond pas, l'adjointe à la culture NPG ne répond pas…
    auriez vous des pistes svp ?
    bonne journée

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut