Rassemblement Nuit Debout sur la place Guichard
Luna Ghelab

Lyon : Nuit Debout de retour sur la place Guichard ?

Après deux ans d’absence, Nuit Debout s’est à nouveau mobilisé sur la place Guichard ce samedi. Un événement incomparable avec les foules de 2016, mais les organisateurs veulent redonner l’envie aux citoyens de se faire entendre.

Le mouvement était porté disparu depuis deux ans. Ce samedi, Nuit Debout a fait un retour timide sur la place Guichard, qui avait fait office d’agora pour ces rassemblements citoyens au printemps 2016. Sur une guirlande qui traverse la place, des photos de manifestations des retraités, des actions d’Attac Rhône ou des tracts du collectif Plein la vue. Tel était le but de cette journée : faire un état des lieux des mobilisations en cours. Différentes associations lyonnaises sont venues présenter leurs engagements.

"Que ferions nous si nous avions le pouvoir ?", "Comment se rassembler ?" Au micro, des citoyens soulèvent ces questions. Principe essentiel de Nuit Debout, la parole était donnée à tous ceux qui veulent échanger leurs idées pour réinventer la société. Une prise de parole en public qui demande un certain courage. C’est pourquoi un atelier théâtre proposait d’apprendre à s’exprimer et à faire passer ses opinions au quotidien.

Un nouvel élan de contestation ?

À 18h, une petite cinquantaine de personnes étaient réunies. Pourtant, en 2016, Nuit Debout, réaction à la loi travail, avait pris une ampleur inattendue. La place Guichard rassemblait parfois plus de 600 personnes. Depuis, le mouvement s’est essoufflé."Certains ont commencé à critiquer le fonctionnement, qui se voulait démocratique. Et c’est vrai, ce n’était pas parfait, on essayait. Mais ils se sont découragés au lieu de chercher des solutions" raconte Chloé, étudiante à Lyon 3 et parmi les organisateurs de Nuit Debout. Alors pourquoi revenir maintenant ? Grève des cheminots, colère des personnels soignants, refus de la réforme étudiante… Elle et ses camarades ont senti le retour d’un souffle protestataire. "J’ai fait des manifestations et j’ai vu des slogans différents mais des gens liés" s’enthousiasme t-elle.

Cyril est comédien. Il explique que l’idée de Nuit Debout est de faire converger ces luttes, d’unir les forces pour se réapproprier le pouvoir. "Il ne suffit pas de se plaindre. Il faut faire la jonction entre la plainte et l’action". Comment passer des idées à l’action, une question qui se posait ce samedi. Pour Cyril, cela commence à l’échelle locale. "Il y a les élections municipales dans deux ans. C’est un moyen de reprendre le pouvoir concrètement. Il faut y penser" souligne sa voix amplifiée par la sono.

à lire également
Lugdunum Roller Contest 2013
Hormis la biennale de la danse qui s'est installée sur Lyon jusqu'à fin septembre, voici la liste des meilleurs événements pour ce week-end, que Lyon Capitale a concoctée rien que pour vous.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut