Manifestation contre la loi de sécurité globale le 28 novembre 2020. ©Benjamin Terrasson

Lyon : nouvelle mobilisation ce samedi contre la loi dite "de sécurité globale"

Une mobilisation est annoncée ce samedi 13 mars sur la place Bellecour, à Lyon, contre la loi dite "de sécurité globale". Au programme, des prises de parole, des concerts et des débats sur la suite du mouvement.

Nouvelle journée de mobilisation contre la loi dite "de sécurité globale" à Lyon ce samedi 13 mars. A l'initiative des collectifs contre cette fameuse loi, ainsi que des gilets jaunes, des militants écolos, de la LDH, d'une intersyndicale de journalistes et d'autres collectifs contre les violences policières, une mobilisation est organisée sur la place Bellecour à partir de 14h. Au programme de cet événement, baptisé le "printemps des libertés", des prises de parole des différents organisateurs, des concerts et des débats pour organiser la suite du mouvement.

Les organisateurs réitèrent leur opposition à la loi dite "de sécurité globale", examinée par la commission des lois du Sénat depuis le 3 mars et dont la discussion en séance commence le mardi 16 mars. Ses détracteurs voient cette loi comme "un étage de plus dans l'édifice sécuritaire construit par les gouvernements successifs", dénonçant l'utilisation de drones, de la vidéo-surveillance, des caméras-piétons, les restrictions de filmer les forces de l'ordre dans l'exercice de leurs fonctions... Ils manifestent également leur opposition au nouveau schéma du maintien de l'ordre adopté en septembre dernier, à plusieurs décrets qui selon eux étendent le fichage des personnes et enfin à la loi "séparatisme", récemment rebaptisée "loi confortant les principes républicains" et adoptée en février. Ils exigent donc le retrait de ces différents textes.

 

 

 

 

7 commentaires
  1. Limas69 - ven 12 Mar 21 à 13 h 04

    Mais qu'ont-ils donc à se reprocher tous ces gens pour manifester encore et encore ?

    1. Abolition_de_la_monnaie - ven 12 Mar 21 à 13 h 17

      Je crois qu'il s'inquiète plutôt des agissements comme :

      enquete-video-sur-le-commissaire-de-police-qui-a-blesse-plusieurs-journalistes-lors-de-la-marche-des-libertes-du-28-novembre-2020

      au-commissariat-de-vanves-deux-policiers-brutalisent-une-collegue-et-font-accuser-un-tiers

      à lire sur le site du journal "le monde"
      Evidemment la liste n'est pas exhaustive.

      Et évidemment, se pose la question de "manifester/réagir" ainsi fera-t-il avancer quoi que ce soit vers une société sereine alors qu'on sait que ces manifs peuvent être infiltrées par des agents agitateurs bien éloigné du caractère pacifique de ces manifestations.

    2. Abolition_de_la_monnaie - ven 12 Mar 21 à 13 h 17

      e crois qu'il s'inquiètent plutôt des agissements comme :

      enquete-video-sur-le-commissaire-de-police-qui-a-blesse-plusieurs-journalistes-lors-de-la-marche-des-libertes-du-28-novembre-2020

      au-commissariat-de-vanves-deux-policiers-brutalisent-une-collegue-et-font-accuser-un-tiers

      à lire sur le site du journal "le monde"
      Evidemment la liste n'est pas exhaustive.

      Et évidemment, se pose la question de "manifester/réagir" ainsi fera-t-il avancer quoi que ce soit vers une société sereine alors qu'on sait que ces manifs peuvent être infiltrées par des agents agitateurs bien éloigné du caractère pacifique de ces manifestations.

    3. Abolition_de_la_monnaie - ven 12 Mar 21 à 13 h 18

      Je crois qu'il s'inquiètent plutôt des agissements comme :

      enquete-video-sur-le-commissaire-de-police-qui-a-blesse-plusieurs-journalistes-lors-de-la-marche-des-libertes-du-28-novembre-2020

      au-commissariat-de-vanves-deux-policiers-brutalisent-une-collegue-et-font-accuser-un-tiers

      à lire sur le site du journal "le monde"
      Evidemment la liste n'est pas exhaustive.

      Et évidemment, se pose la question de "manifester/réagir" ainsi fera-t-il avancer quoi que ce soit vers une société sereine alors qu'on sait que ces manifs peuvent être infiltrées par des agents agitateurs bien éloigné du caractère pacifique de ces manifestations.

      1. Limas69 - ven 12 Mar 21 à 14 h 15

        Donc aujourd'hui dans le jeu du "gendarme et du voleur" c'est le gendarme le méchant ? Suivez l'actualité dans le Monde, LC, LMag, le Progrès etc. .... pour faire local, et comptons ensemble les agissements délictueux des uns et des autres.

        Ceux et celles qui ont peur des contrôles sont ceux et celles qui ont quelque chose à se reprocher, vous êtes d'ailleurs dans les premiers pour qu'il y ait une grande sévérité pour les automobilistes et/ou les livreurs lorsqu'ils sont mal stationnés ...

        C'est trop facile de vouloir que les FDO fassent respecter la loi que quand ça arrange, que la vidéo surveillance ne serve qu'à retrouver le cambrioleur de son logement ou l'agresseur de ses enfants ... Ah, mince ... Oui, on s'attaque à la liberté individuelle des voleurs et des agresseurs !

        Côté FDO, ils ont un métier difficile, compliqué, et ils sont au service de la population. L'immense majorité le fait très bien d'ailleurs. On est très loin d'être en Birmanie.

        1. Abolition_de_la_monnaie - ven 12 Mar 21 à 15 h 02

          "............. Ah, mince ... Oui, on s'attaque à la liberté individuelle des voleurs et des agresseurs !............"

          Mais quel foutage de gueule de votre part ! 😀

          Oui, les forces de l'ordre doivent être irréprochables parce qu'elles sont dotées de pouvoirs supérieurs aux citoyens. En quoi c'est un problème de le dire ?
          Pourquoi la transparence ne devrait pas s'appliquer ?

          Et si vous étiez du côté de FDO, vous feriez en sorte qu'on (les dirigeants) ne les envoie plus au casse-pipe en relevant le niveau de connaissances !
          Tant que la violence sera glorifiée par la société, on n'en sortira pas car il y aura toujours "une bonne excuse".

          Le problème étant surtout sur "la liberté d'informer", garant qu'on n'est pas en Birmanie (pays où les intérêts français existent avec les grosses sociétés françaises).

          1. Limas69 - dim 14 Mar 21 à 18 h 51

            Vous oubliez juste que la liberté des uns s'arrête (théoriquement) là où commence celle des autres ... Alors non, c'est pas du foutage de gueule !

            Continuer à déverser sur les FDO des flots de commentaires nauséabonds et des manifestations belliqueuses est totalement contre productif, c'est jeter de l'huile sur le feu et donner raison aux casseurs et racailles en tous genres qui profitent du système français ... qu'ils profitent bien car un régime autoritaire pourrait bien voir le jour en France et là ... ça ne sera pas la même !

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut