Le site de BioMérieux à Craponne dans le Rhône. Crédit : Google Street View

Lyon : l’Institut Mérieux cède 10% de son capital pour 833 millions d’euros

Fondée il y a 125 ans à Lyon, l’Institut Mérieux, qui est composé de plusieurs sociétés dont l’entreprise BioMérieux, spécialisée dans la santé, va céder 10% de ses parts à la famille Agnelli via une augmentation de capital. L’opération est évaluée à 830 millions d’euros. 

Jusqu'ici détenu à 100% par la famille Mérieux, l’Institut Mérieux va voir un acteur extérieur au cercle familial rentrer au sein de son capital. Vendredi 1er juillet, l’entreprise spécialisée dans la santé et créée à Lyon il y a 125 ans a annoncé que la famille Agnelli, via sa holding Exor, allait acquérir une participation de 10% dans la société pour un montant de 833 millions d’euros. 

Dans un communiqué, le groupe Exor explique avoir identifié le secteur de la santé comme "un nouveau domaine de croissance pour son activité", et entend donc entrer dans ce partenariat à long terme, souligne l’AFP. 

Une augmentation de capitale

Cette prise de participation se fera via une augmentation de capitale réservée et un tiers de la somme sera immédiatement apporté à la clôture du contrat, prévue durant l'été 2022, et le solde au cours des 12 prochains mois. En devenant un actionnaire partenaire de l'Institut Mérieux, Exor fera rentrer deux de ses membres au sein du conseil d’administration de Mérieux, son directeur général d’Exor, John Elkann, et Benoît Ribadeau Dumas, ancien directeur de cabinet d'Edouard Philippe à Matignon, devenu récemment partenaire chez Exor. 

Aujourd’hui l’Institut Mérieux compte cinq sociétés différentes dont BioMérieux, fondée par Alain Mérieux, l'un des leaders mondiaux du diagnostic médical, qui a engrangé un chiffre d'affaires de près de 3,4 milliards d'euros l'an dernier. Le groupe comprend également la société d'investissement Mérieux Equity Partners, spécialisée dans la santé et la nutrition, qui gère un portefeuille de plus d'un milliard d'euros d'actifs sous gestion. 

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut