Lyon : les seniors dépendants de plus en plus nombreux d’ici 2050

Dans certains départements de la région Auvergne-Rhône-Alpes, le nombre de personnes âgées dépendantes va doubler d'ici 2050. 

En 2050, Auvergne-Rhône-Alpes compterait 1,4 million de personnes âgées de 75 ans et plus. Selon l'INSEE et l'Agence régionale de santé, “parmi elles, 410 000 seniors seraient concernés par la dépendance, soit près de deux fois plus qu’en 2015.” C'est notamment dans l'Ain (x2,2), la Savoie (x2,3) et la Haute-Savoie (x2,4) que l'augmentation de personnes âgées dépendantes seront les plus fortes avec plus de 100 % de croissance.

Comme l'écrit l'Insee : “La croissance du nombre de seniors n’est pas un phénomène nouveau. Ce dernier ayant été multiplié par 1,5 entre 1999 et 2015. Depuis 1999, la part des seniors dans la population ne cesse de croître. Elle a progressé, passant de 7 % en 1999 à 9 % en 2015 et devrait atteindre 15 % en 2050.”

En 2015, “rester chez soi” demeure tout de même le mode de vie majoritaire pour les seniors dépendants. Ils sont sept sur dix à vivre chez eux, seuls ou en couple, chez un proche, ou au sein d’une résidence non médicalisée, soit 158 000 personnes. “En 2050, en considérant que le nombre de places en institution resterait constant et avec une affectation prioritaire des places aux dépendants sévères, 332 000 dépendants vivraient à domicile, soit huit dépendants sur dix, et plus du double par rapport à 2015”, conclut l'Insee

à lire également
La préfecture a décidé d'abaisser les vitesses maximales autorisées dans la métropole de Lyon mais n'a pas choisi d'instaurer la circulation différenciée pour cause de Fête des lumières et de mouvements sociaux. 
d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut