Pompiers
© Tim Douet

Lyon : les pompiers appelaient à la grève ce vendredi

Les pompiers lyonnais se sont mobilisés ce vendredi. Le Syndicat autonome du SDMIS demande une amélioration de leur rythme de travail.

Une poignée de pompiers se sont mobilisés ce vendredi matin devant la caserne Corneille située dans le 3e arrondissement de Lyon relate Le Progrès. Ils distribuaient du café et des viennoiseries aux passants, tout en expliquant les raisons de cet appel à la grève.

Le Syndicat autonome du SDMIS (Service départemental métropolitain d’incendie et de secours) demande une amélioration de leur rythme de travail. "Ce sont des gardes de 12 heures 100 % acycliques planifiées trois mois à l’avance. C’est un rythme très difficile à tenir notamment avec la réalité opérationnelle d’aujourd’hui", explique Steeve Martinez, son président, au quotidien régional. Il souhaite notamment passer à "80 % de gardes cyclées".

Une baisse des effectifs

Le représentant syndical pointe également du doigt la baisse d'effectif, tout en précisant que le nombre d'interventions a lui augmenté.

Faire défiler vers le haut