Vue depuis les berges de Saône sur le Vieux Lyon et la colline de Fourvière @WilliamPham

Lyon : les Journées du patrimoine reprennent leurs droits

Rendez-vous culturel de la rentrée, les Journées européennes du patrimoine reviennent les samedi 17 et dimanche 18 septembre. Une édition 2022 qui s'annonce riche en découvertes avec environ 590 animations sur la métropole de Lyon.

Pour cette nouvelle édition, la Métropole de Lyon a choisi de décliner les Journées du patrimoine sur la thématique des migrations et immigrations. L'idée : "mettre en lumière le fait que le territoire métropolitain a toujours été un lieu de carrefour et de passage, explique Laurent Chopard, chargé de mission Patrimoine au sein de l'exécutif métropolitain. Plus de 15 % des acteurs ont retenu cette thématique en plus d'adhérer à l'idée qu'il existe des cultures plurielles dans une Métropole singulière".

Des parcours exploratoires à la Guillotière

Au programme, plusieurs parcours mettront à l'honneur de figures migratoires passées par Lyon. À la Guillotière, ancienne commune indépendante portuaire, une visite s'articulera autour de plusieurs personnages ayant pris racine en France. Le réseau Traces et l'association Place du Pont organisent également un concours de création de cartes postales à destination des habitants. "On a lancé un appel aux habitants de la métropole de nous soumettre des photographies de lieux et de personnages qui représentent l'histoire de l'immigration. Elles seront ensuite mises sous forme de cartes postales et exposées à la maison des projets de Gabriel Péri", souligne Sophie Castagnet chargée d'animation à la Ville de Lyon.

Ce week-end laissera aussi place aux Journées du matrimoine avec des animations autour des femmes immigrées ou issues d’anciens territoires colonisés ayant façonné et marqué la culture française. L'association Si, si les femmes existent, en lien avec la Ville de Villeurbanne, organise un atelier de collage participatif le samedi 10 septembre de 9h30 à 17h30. Un atelier qui se tiendra à l'Hôtel de ville et dont les oeuvres seront exposées place Lazare Goujon du 16 au 18 septembre.


On travaille aussi à faire en sorte de ramener un maximum de personnes qui pourraient se sentir éloignées de la Culture, Cédric Van Styvendael, vice-président à la Culture pour la Métropole de Lyon


Forte du succès de l'édition précédente, la Métropole de Lyon peut compter sur une proportion de communes participantes en hausse par rapport à l'année dernière. "52 communes prennent part à cette édition avec près de 450 acteurs. Il y en a donc pour tous les choix, résume ainsi Cédric Van Styvendael, vice-président à la Culture pour la Métropole de Lyon. On travaille aussi à faire en sorte de ramener un maximum de personnes qui pourraient se sentir éloignées de la Culture. On veut leur faire vivre une expérience positive pour qu'ils deviennent les meilleurs ambassadeurs de ces Journées européennes du patrimoine et du matrimoine".

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut