élèves école primaire
©Charlotte Santana

Lyon : le syndicat FO n'est pas convaincu par les modalités de réouverture des écoles

Le syndicat Force ouvrière considère que les conditions ne sont pas réunies pour la réouverture des écoles le 11 mai. Il estime que les mesures prises par la Ville de Lyon sont une forme de sous-traitance de l’organisation de l’école par le gouvernement et l’Éducation nationale.

Pour SNUDI-FO les choses sont simples, en l’absence de dépistage systématique et de masques FFP2 le gouvernement "n’a pas répondu aux mesures préconisées par le CHSCT ministériel et par le Code du travail". Par conséquent, pour le syndicat, les conditions de reprises de l’école en toute sécurité ne sont pas réunies.

Le communiqué ajoute que les décisions sur l’organisation des classes prises par la Ville de Lyon transforment "l’école publique en école à la carte, en garderie sous l’égide de la municipalité". SNUDI-FO invite les personnels des écoles à se coordonner en visio pour dire à la mairie et aux inspecteurs de l’Éducation nationale, "Nous sommes enseignants, nous ne voulons pas devenir des animateurs !".

Le syndicat a d’ores et déjà déposé un préavis de grève qui court jusqu’au 30 mai.

Ouverture des écoles à Lyon  : FO a déposé un préavis de grève

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut