Illustration police © Tim Douet

Lyon : le soir du match Sénégal Algérie, il dépouille un mineur

En marge de la finale de la Coupe d'Afrique des nations, vendredi 19 juillet, un mineur de 15 ans est soupçonné de s'en être pris à un garçon de 16 ans pour lui voler ses vêtements, son téléphone et ses clés.

Le soir de la finale de la Coupe d'Afrique des nations, le vendredi 19 juillet, rue Sala, un jeune mineur de 16 ans a été isolé par un groupe dont l'un des membres l'a frappé pour se faire remettre ses vêtements, son téléphone et ses clés. Le 21 juillet, la victime a recroisé ses agresseurs qui ont tenté de la racketter à nouveau à proximité de la place Bellecour.

Le principal mis en cause est un garçon de 15 ans, déjà connu pour 39 antécédents judiciaires, qui avait fugué de son centre éducatif fermé. Il a été interpellé par les policiers le 22 juillet, rue de la République. Il a nié sa présence sur les lieux le 19 juillet, mais a reconnu avoir donné une claque à la victime le 21. Son dossier a été transmis pour une étude dans le cadre d'une procédure et il a été réintégré dans son centre éducatif fermé.

à lire également
Vendredi 21 février, le conseil du Sytral vote pour la résiliation du contrat Rhônexpress. Le président de la métropole de Lyon, David Kimelfeld, exulte. Après plus d'une heure de débats et de doutes, il sait qu'il aura les douze voix requises pour faire passer cette mesure sans possible retour en arrière. Lors du vote final, il lève les deux bras faisant le V de la victoire. À côté de lui, Gérard Collomb croise les bras. La mine sombre, il est KO. Son ancien dauphin, devenu dissident, vient de porter un coup à sa conception du modèle lyonnais.
1 commentaire
  1. JANUS - 24 juillet 2019

    avoir donné une claque à la victime le 21 mais pas sur les lieux ! Fort très fort !

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut