Lyon : le rassemblement contre "l'immigration massive" n'a pas eu lieu

Malgré l'interdiction préfectorale, quelques militants ont tenté d'atteindre la place des Terreaux où le rassemblement devait avoir lieu vendredi soir. Mais ils ont reculé devant la police.

La préfecture l'avait interdit. Cela n'a pas empêché une vingtaine de militants d'extrême-droite d'essayer d'atteindre la place des Terreaux où le rassemblement "contre l'immigration massive" devait avoir lieu ce vendredi 18 septembre, à 18 heures. Devant le dispositif policier mis en place, ils ont préféré reculer, raconte Le Progrès.

Alors que les réfugiés affluent en Europe, fuyant notamment la guerre en Syrie, le projet de manifestation avait été lancé sur Facebook, sous la forme d'un événement. "Sont invités tous les patriotes qui ne veulent pas assumer les conséquences dramatiques d'une immigration sauvage, tant pour les migrants eux-mêmes que pour nos concitoyens, à venir proclamer leur refus de cette invasion", pouvait-on y lire.

"Position contraire aux valeurs républicaines"

Mais la préfecture s'était empressée de rappeler l'illégalité d'un tel rassemblement : "Ce projet, non déclaré en préfecture, ce qui est contraire à la loi, a été relayé par des associations d'extrême-droite qui ont été dissoutes comme l'Oeuvre française ou Jeunesse Nationaliste, et affiche clairement une position contraire aux valeurs républicaines", a considéré le préfet.

4 commentaires
  1. pelican - sam 19 Sep 15 à 15 h 14

    et c'est ainsi que ça se passe en démocratie : ne vous avisez pas de donner votre opignon sans quoi = la matraque . Vive la république

  2. Pierre_street - sam 19 Sep 15 à 18 h 46

    Pélican, avant de vouloir donner votre opinion, essayez de l'écrire sans cette monstrueuse faute d'orthographe!

  3. Kasneh - dim 20 Sep 15 à 11 h 09

    ON PEUT DONC LIBREMENT MANISFESTER POUR L'IMMIGRATION MASSIVE. CQFD

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut