Lyon : le préfet prend des mesures pour les festivités du 14 juillet

En vue des festivités du 14 juillet, Michel Delpuech a indiqué avoir pris des arrêtés pour interdire la vente d'alcool à emporter et la consommation sur la voie publique les 12, 13, 14 et 15 juillet prochain.

Michel Delpuech le préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes, préfet du Rhône, a réuni ce vendredi à la préfecture, les services de sécurité et de secours, ainsi qui les maires de l’agglomération pour arrêter l’ensemble des mesures nécessaires pour le bon déroulement des festivités.

Le préfet a annoncé avoir pris un arrêt pour le département du Rhône. La consommation d’alcool en réunion sur la voie publique sera interdite le 12, 13, 14 et 15 juillet prochain. La vente d’alcool à emporter sera interdite de 20h à 6h du matin dans la nuit du 12/13 juillet et du 14/15 juillet.

Michel Delpuech a aussi interdit la vente ainsi que la détention et l’usage de pétards et de feux d’artifice sur la voie publique du 12 au 15 juillet. Enfin la vente de récipient de carburant sera interdite pendant toute cette période sauf situation d’usage dûment justifiée.

En ville 300 policiers et militaires supplémentaires vont être déployés. « Il n'existe aucune zone de non-droit les fauteurs de troubles et délinquants devront être interpellés pour être déférés à la justice », a indiqué le préfet.

à lire également
Banderole du collectif “Presqu’île en colère” sur des balcons – Lyon, octobre 2019 © Antoine Merlet
La multiplication des collectifs “en colère” aux quatre coins de la ville oblige les candidats aux municipales lyonnaises à développer leur arsenal “sécuritaire”, qui repose principalement sur la police municipale et la vidéosurveillance. Tous en font leur priorité, mais la conception qu’ils en ont ravive des clivages politiques.
Faire défiler vers le haut