Le local du PCF de la Croix-Rousse saccagé ©PCF

Lyon : le local du PCF de la Croix-Rousse à nouveau saccagé

Le local du Parti communiste français de la Croix-Rousse a été vandalisé dans la nuit de mercredi à jeudi par des personnes “encapuchonnés et munis de battes de baseball”.

Dans la nuit du 26 au 27 décembre dernier, le local PCF de la Croix-Rousse a de nouveau été la cible de casseurs. C'est la 2e fois cette année que les vitres sont brisées. Les auteurs étaient “encapuchonnés et munis de battes de baseball”, a déclaré la section PCF dans un communiqué publié sur le site du journal L'Humanité.

Cette nouvelle agression contre notre local, la 6e depuis notre installation montée de la grande Côte, n'est pas anodine. Pas plus que ne l'étaient les dégâts infligés au « Grain de Sel » dans la nuit du 18/2 derniers ou le saccage du local de la CNT qui avait suivi...”, a-t-elle ajouté. Selon le parti communiste, les auteurs viennent des groupuscules fascistes. “Loin de nous faire peur, loin de nous faire reculer, cette nouvelle agression est la preuve que nous devons continuer sans relâche à être dans les rues aux côtés de ceux qui manifestent pour une société plus juste”, ont ajouté les élus PCF de Lyon (Aline Guitard , secrétaire de la section PCF Lyon ; Cécile Cukierman, sénatrice et porte-parole nationale du PCF ; Raphaël Debû,sSecrétaire départemental du PCF Rhône).

Ces derniers ont par ailleurs réitéré leur “demande de voir la Ville de Lyon et son “nouveau Maire” agir avec fermeté et d'efficacité contre les groupuscules identitaires qui ont fait de Lyon leur laboratoire. Il y a urgence !” Fin novembre, La Licra et la métropole de Lyon ont annoncé qu'ils s’associaient pour que la “capitale de la Résistance ne soit pas la vitrine de l’extrême droite”. Une annonce faite lors d’une conférence de presse où l’absence de Gérard Collomb avait été remarquée.

Licra et métropole ne veulent pas d’un Lyon vitrine de l’extrême droite

1 commentaire
  1. Galapiat - dim 30 Déc 18 à 10 h 54

    le "nouveau" maire de Lyon défendre un parti de gauche ,, ça se saurait.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut