Bastion Social
© GALE

Lyon : le Bastion social emmuré par les antifascistes

Dans la nuit du lundi 9 avril au mardi 10 avril, le bar associatif du Bastion social (ex-Gud) de Lyon a été attaqué par des militants d’extrême gauche.

La façade du Pavillon noir, le bar du Bastion social (nouveau nom du Gud), a été attaquée par le GALE (Groupe Antifasciste Lyon et Environs) dans la nuit de lundi à mardi. Les militants y ont placardé des affiches aux slogans antifascistes, et ont emmuré la porte d’entrée avec des parpaings. Le lendemain, le GALE a revendiqué l’action sur ses comptes de réseaux sociaux, notamment Facebook et YouTube. “Nous avons fermé le Bastion”, se sont félicités les militants antifascistes. “Nous nous excusons auprès de la mairie de ne pas avoir déposé de permis de construire. Mais nous sommes de ceux et celles qui pensent que traiter avec la mairie est au mieux, un signe de faiblesse au pire, un signe de trahison. Nous n’avons rien à attendre de ces institutions”, ont-ils aussi déclaré. Une action qui pourrait être une réaction après la dégradation des locaux de la Confédération nationale du travail (CNT), le 31 mars dernier. “Nous n’avons mis que quelques minutes à tout enlever”, a réagit de son côté le Président du Bastion social. Depuis l’ouverture des locaux du groupe d’extrême droite le 13 janvier dernier plusieurs manifestations antifascistes ont déjà eu lieu à Lyon pour demander la fermeture des lieux. Le 3 mars dernier, ils étaient environ 500 à se rassembler contre le groupe d’extrême droite.

à lire également
Lugdunum Roller Contest 2013
Hormis la biennale de la danse qui s'est installée sur Lyon jusqu'à fin septembre, voici la liste des meilleurs événements pour ce week-end, que Lyon Capitale a concoctée rien que pour vous.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut