© Thierry Fournier // Métropole de Lyon

Lyon : la verbalisation pour non-respect des voies de covoiturages de la M6/M7 a commencé

Jusqu’à présent la police faisait preuve de pédagogie pour les automobilistes ne respectant pas les conditions des voies de covoiturage de la M6/M7. Depuis ce 18 janvier, les verbalisations commencent à tomber.

Après la pédagogie, place aux sanctions. La Métropole a inauguré le 21 décembre des voies de covoiturages, dans les deux sens, sur les voies de gauches de la M6-M7. Ces voies sont réservées aux véhicules avec minimum deux personnes à bords, Crit’Air 0, taxis et futurs bus express du dimanche soir, minuit, au vendredi soir, minuit.

Jusqu’à présent la police nationale avait pour consigne de rappeler à l’ordre les automobilistes ne respectant pas ces conditions, le temps que les automobilistes s’y habituent. Choses faites selon la Métropole, elle avance que 90 % des usagers respectent la voie de covoiturage. À partir du 18 janvier, les contrevenants seront sanctionnés.

Des radars expérimentaux ont également été placés sur la voie pour repérer et avertir les conducteurs qui ne respecteraient pas les consignes. La Métropole revendique un taux d’erreur inférieur à 4 %. Pour le moment ces radars resteront pédagogiques et ne seront pas utilisés pour dresser des contraventions.

4 commentaires
  1. retouraumoyenage - mar 19 Jan 21 à 22 h 09

    Et la pollution engendrée par cette mesure digne des écolodebiles flambent!
    car bonjour les bouchons sur la file restante là où les voitures ne cessant de redémarrer s’arrêter redémarrer provoquent une fantastique pollution tout le contraire du but recherché.
    Sauf si l'objectif réel est d'augmenter la pollution pour stigmatiser encore plus les automobilistes!
    Venant de ces écolodébiles cette manipulation de l'opinion est digne du maoisme le plus primitif
    Quand aux radars pour cette infraction il n'y a pas de texte juridique à ce jour qui autorise ce type de sanction donc ils ne peuvent pas vous verbaliser, profitez-en!

  2. Abolition_de_la_monnaie - mar 19 Jan 21 à 23 h 00

    @Reoutaumoyenage :

    Donc les bouchons d'automobilistes depuis 70 ans sont dus aux écologistes... 😀

    Le but est de privilégier ceux qui se déplacent à plusieurs dans 1 tonne (minimum) de métal, car utiliser ce moyen pour "seulement mooooaaaaa" est purement égoïste. Et c'est vrai que c'est bien éloigné du matraquage publicitaire pour les voitures, qui vous vendent "la convivialité, la famille, l'amour, la rapidité, (évidemment dans les pubs on est "SEUL" sur la route ha ha ha ! 😀 )"

    Quant aux radars... si une voie est interdite à l'usage dans telle ou telle condition (comme pour une voie de bus), quelle loi existante pourrait invalider cette interdiction selon vous ?

  3. Galapiat - mer 20 Jan 21 à 9 h 58

    A grands renforts de travaux , donc de crédits, Lyon était devenue une ville ou circuler en dehors des heures de pointes était devenue agréable, il aura suffit de Collomb (PS), suivit des verts de Doucet encore plus rapide dans l'application de mesures Khmers verts pour que la ville devienne impraticable. Cumulés aux dictats , couvre feu , confinement , nos commerçants de la presqu’ile devraient commencer à faire leurs cartons, nul avenir à l'horizon.De toute évidence ce sont les grandes surface "où l'on ne risque rien " qui restent privilégiées. Ce n'est pas un hasard si les lyonnais préfèrent se réfugier à la campagne. Encore une fois songez y à l'instant où nous seront appelés aux urnes, espérant être nombreux pour ne pas laisser les décisions, toutes importantes dans les mains d'extrémistes .

  4. Galapiat - mer 20 Jan 21 à 10 h 04

    J'ai acheté un de ces mannequins en latex que j’assois sur le siège passager , j'ai choisit une jeune dame !! bien habillée on s'y méprend, !!! Bon vous comprendrez que je galège mais c'est une idée.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut