David Kimelfeld 2 © tim douet_063
© Tim Douet

Lyon : la sécurité au centre du développement économique

À l'issue d'une réunion avec les principaux acteurs locaux du secteur de la sécurité, le vice-président de la métropole chargé du développement économique, David Kimelfeld, a précisé l'ambition de structurer une filière industrielle autour des enjeux de sécurité.

Le secteur de la sécurité représenterait d'ores et déjà plus de 26 000 emplois dans la métropole de Lyon. Dans le contexte actuel, la sécurité est devenue un véritable marché, qui devrait avoir des perspectives de croissance autour de 5 % par an d'ici 2020 selon la Métropole. L'idée des élus est donc de fédérer la filière et de mettre en avant "ses atouts". Sur son territoire, la métropole compte de prestigieuses organisations policières : Interpol au niveau international, mais aussi l'Ecole nationale supérieure de la police et le laboratoire de la police scientifique. Le forum Technology against Crime (TAC) a tenu sa première édition à Lyon en 2013. Depuis, à chaque édition, plusieurs dizaines de ministres de l'Intérieur en fonction se déplacent à cet événement pour voir ce qu'il se fait de mieux en matière de technologie pour la sécurité. La sécurité englobe également celle des sites industriels comme les centrales nucléaires, les usines chimiques ou les sites pharmaceutiques et biologiques. Un large secteur donc, désormais au cœur de la politique de développement économique de la métropole.

à lire également
Anne Brugnera et Collomb © Tim Douet_211
Considérant que Gérard Collomb n'est pas candidat à la Ville de Lyon, Anne Brugnera, députée LREM de Lyon, a décidé de se lancer la première. Elle veut faire entendre les dossiers lyonnais dans une campagne qui se concentre aujourd'hui sur le duel Kimelfeld-Collomb pour la présidence de la métropole.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut