Lyon : la rue de la République (encore) en travaux, pourquoi et combien ça coûte ?

La partie sud de la plus célèbre des artères lyonnaises, la rue de la République, entre Cordeliers et Bellecour, rénovée au cours de l'année 2019, est de nouveau en travaux... après une première réfection. Et la collectivité paie.

Entre le mois d'avril et le mois de novembre 2019, un vaste chantier d'embellissement de la rue de la République était réalisé.

Les travaux allaient de la rue Grenette à la place de la République, et de la place de la République à la rue de la Barre. Soit toute la partie sud de "la plus grande rue piétonne et commerçante de Lyon". Il s'agissait à l'époque pour la Métropole de Lyon, le maître d'ouvrage, de réparer un "espace vieillissant", rafistolé à de nombreux endroits. Les dalles abîmées avaient été remplacées par des neuves, en granit blanc (dont le coloris clair a été maculé en quelques semaines seulement après leur installation). Coût de l'opération : 8,6 millions d'euros.

Une première réfection, au cours de l'été 2019, avait été réalisée suite à des problèmes de "non-conformité dans la pose des pierres". Logiquement, le groupement d'entreprises de travaux prenait à sa charge les travaux. Aucun coût supplémentaire pour la collectivité.

151 000 euros de nouvelles pierres

Depuis hier, rebelote, de nouveaux travaux ont commencé sur cette même partie sud de la rue de la République. Pelleteuses et grillages ont fait leur retour. La raison ? Les joints d'étanchéité entre les dalles (on peut le voir à l'oeil nu) qui n'ont pas tenu. Sauf que cette fois-ci, la collectivité va mettre la main à la poche. Contacté par Lyon Capitale, la Métropole de Lyon explique participer "à hauteur de 151 000 euros TTC, correspondant à la fourniture de nouvelles pierres". Avant d'ajouter, pour mieux faire passer la pilule que "le coût des travaux est réparti entre le groupement d’entreprises de travaux et le groupement de maîtrise d’œuvre selon les termes d’un protocole transactionnel délibéré à la Commission Permanente du 22 février 2021".

Faire défiler vers le haut