Aéroport Lyon Saint-Exupéry ©Flora Chaduc

Lyon : la reconnaissance faciale pour accélérer les contrôles à l'aéroport

Depuis fin 2018, l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry est équipé de sas "parafe" à reconnaissance faciale. Ils doivent permettre d'accélérer les contrôles.

Le 17 décembre, les sas "parafe" à reconnaissance faciale ont été inaugurés à l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry. Comme nous l'indiquions dès le 14 décembre (lire ici), ces sas doivent permettre d'accélérer les contrôles. Ils sont présentés comme cinq fois plus rapides que le protocole classique.

Dix sas "parafe" (passage automatisé rapide de frontières extérieures) ont été installés. Les voyageurs, munis d'un passeport biométrique, pourront les emprunter et leur visage sera reconnu par le système. Dix autres sas de ce type seront  mis en place au premier trimestre 2019, au départ comme à l'arrivée du satellite du Terminal 1. À terme, 80 % des passagers des vols pourront utiliser ce système, s'ils ont un passeport biométrique.

Lire aussi :

Aéroport Lyon Saint-Exupéry  : 200 millions d’euros investis jusqu’en 2023

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut