Lyon Part-Dieu : la liste des nouveaux restaurants pour l'extension

En 2020, le centre commercial de la Part-Dieu bénéficiera d'une extension de 32 000 m² supplémentaires. Plusieurs restaurants sont déjà annoncés et pour ceux qui attendent un Five Guys, ça ne sera pas pour cette fois. Découvrez la liste des nouveaux arrivants.

L'année prochaine, la majorité des travaux de l'extension de la Part-Dieu seront terminés et le centre commercial bénéficiera de 32 000 m² supplémentaires. On connaissait déjà la liste de certains nouveaux magasins qui arriveront à cette occasion (lire ici). Par ailleurs, le nouveau cinéma UGC de 18 salles ne devrait ouvrir qu'en 2021 (lire ici).

Cette nouvelle Part-Dieu, accordera un espace important aux restaurants, et quelques nouveaux arrivants ont été dévoilés ce mardi 3 décembre.

Ainsi, on retrouvera sur la toiture, dans un espace de 7 000 m² végétalisés :

  • Temakinho, de la cuisine fusion nippo-brésilienne
  • Copper Branch, des menus 100 % végétaux
  • Più Più, de la cuisine à l'italienne "fastronomique"
  • Panasia, inspiré de la bistronomie asiatique
  • Roberta, un restaurant italien avec également une épicerie fine
  • Bioburger, des burgers 100 % bio
  • Pepperico, avec un concept dédié à la cuisine mexicaine
  • L'atelier artisan crêpier, qui paraît-il ferait des crêpes !
  • DS Café, avec une cuisine du monde "saine" et des concepts autour de l'avocat
  • La cantine libanaise et ses plats du Liban
  • Canard Street, le canard sous plusieurs formes, burgers, tartares...

Des indépendants Lyonnais :

  • Hopper, un bar à bières, dans l'univers du ferroviaire
  • Chez coco, une rôtisserie traditionnelle
  •  Bentomania, cuisine japonaise en fonction des saisons

Pour ceux qui attendaient un Five Guys à Lyon, cela ne sera pas dans ces annonces. En tout 25 restaurants prendront place sur le toit, et d'autres enseignes seront dévoilées d'ici l'ouverture.

Par ailleurs, au deuxième étage, s'installera le "Food Society", un "food court", avec dix kiosques sur 2 500 m² dont 500 de terrasse. Ce lieu permettra aux jeunes chefs de se lancer et devrait servir d'incubateur aux talents de demain.

à lire également
1 commentaire
  1. Abolition_de_la_monnaie - 3 décembre 2019

    Nous sommes donc toujours dans le système "toujours plus de concentration en un même lieu" cher à Gérard Collomb et tous les croissantistes.
    Et évidemment, ne pas oublier que dans un système monétaire, pour qu'un lieu se remplisse il faut qu'un autre se vide (les consommateurs ne prenant pas deux fois un déjeuné ou un diner en deux lieux différents).
    Pour que l'un gagne, l'autre doit perdre.
    Qui perdra ? :o)

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut