Lyon : la Cité de la gastronomie fermée définitivement

Dans un communiqué, la Cité Internationale de la Gastronomie de Lyon annonce sa fermeture "définitive".

Depuis plusieurs semaines, la rumeur se faisait de plus en plus récurrente. Elle est désormais confirmée : la Cité Internationale de la Gastronomie de Lyon ferme ses portes.

Dans un communiqué, la société chargée de l'exploitation annonce que : "La Cité Internationale de la Gastronomie de Lyon, comme de trop nombreux autres acteurs culturels en France et en Europe, a subi les lourds impacts engendrés par la crise sanitaire du coronavirus que le Pays traverse depuis mars 2020".

"Devant ces difficultés, face à l’incertitude de l’évolution économique et touristique, et malgré tous nos efforts pour la sauvegarder, nous avons pris la décision de ne pas rouvrir la Cité et d’arrêter définitivement son exploitation. Nous nous sommes impliqués avec passion dans ce projet stratégique pour Lyon, et c’est avec fierté que nous l’avons porté, partagé et enfin inauguré en octobre 2019", explique la Société.

Des débuts difficiles avant le COVID-19

La Métropole de Lyon avait confié la gestion de la Cité à l'acteur espagnol MagmaCultura qui jette donc l'éponge. Néanmoins, si ce communiqué invoque la crise du COVID-19, le lieu connaissait des difficultés depuis son lancement. De nombreuses critiques négatives étaient apparues sur la plateforme en ligne, notamment à cause du prix d'entrée plein tarif de 12 euros, auquel il fallait ajouter 12 euros encore pour bénéficier d'une dégustation. Les visiteurs reprochaient également au lieu de se visiter trop rapidement, seul l'espace enfant avait réussi à faire un consensus positif. Désormais la métropole va devoir trouver un remplaçant si elle souhaite relancer la Cité.

Lire aussi :

Test de la Cité de la gastronomie de Lyon : surcotée, survendue

4 commentaires
  1. Jol - lun 6 Juil 20 à 23 h 14

    Le covid a bon dos
    trouver un nouveau prestataire qui fasse mieux ne devrait pas etre compliqué
    car je ne vois pas comment ca pourrait etre pire

    et par contre il faut maintenir une activite de ce type

    1. JANUS - mer 8 Juil 20 à 9 h 36

      Hormis la rentabilité d'un tel site ?

  2. JANUS - mar 7 Juil 20 à 8 h 35

    A Lyon , reste nos bouchons !

  3. JANUS - mar 7 Juil 20 à 12 h 25

    Si la cité gasto. ferme, la mise en valeur du bâtiment, est réussie, notamment le dôme des 4 rangs superbe, comme celui du grand dôme.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut