©Mathilde Régis

Lyon : l'acte XII des Gilets Jaunes en images

Retour en images sur l'acte XII des Gilets Jaunes. À Lyon, la manifestation non déclarée en préfecture a attiré environ 800 personnes.

Comme tous les samedis depuis 12 semaines, le mouvement protéiforme des Gilets Jaunes s'est donné rendez-vous à 14 heures sur la place Bellecour ©Mathilde Régis
Face à la manifestation non déclarée en préfecture, les forces de l'ordre ont mobilisé un important dispositif pour filtrer le passage vers la rue de la République et la rue de la Barre ©Mathilde Régis
L'un des mots d'ordre de la journée était l'hommage aux blessés. Lors de l'acte XI à Paris, une des figures du mouvement, Jérôme Rodrigues, a été touché à l’œil droit par un tir de lanceur de balles de défense © Mathilde Régis
Peu après 14 heures, un cortège menés par des jeunes sans gilet jaune et capuché s'est dirigé vers les quais de Saône pour remonter la Presqu'ile. Plusieurs d'entre eux étaient munis de fumigènes. © Mathilde Régis
Engouffré sur la Presqu'ile par la rue de l'ancienne préfecture, le cortège s'est trouvé face à des policiers qui bloquaient l'accès à la place des Jacobins. ©Mathilde Régis
Le cortège est remonté vers la place des Terreaux par la rue de Brest ©Mathilde Régis
Les forces de l'ordre suivait le cortège en parallèle, notamment par la rue du président Edouard Herriot, afin de maîtriser le trajet emprunté par la foule. © Mathilde Régis
Dans plusieurs rues perpendiculaires, ici celle du Bât d'argent, une partie du cortège et un cordon de police se sont fait face avant que le cortège ne recule pour prendre un autre itinéraire. ©Mathilde Régis
La foule a ensuite investi la place des Terreaux avant de retourner en direction du quartier de la Confluence, où des heurts ont éclaté en fin de journée. ©Mathilde Régis

Acte XII des Gilets Jaunes à Lyon  : la situation se tend à Confluence

Lyon  : les derniers Gilets Jaunes repoussés de la place Bellecour

à lire également
hôtel de ville place de la Comédie
Histoire de Lyon - Pour durer comme maire de Lyon, il semble qu’il faille s’inscrire dans la légende de “l’élu par hasard ou contre toute attente”. Durant le XXe siècle, ceux qui sont restés pendant plusieurs mandats ont tous en commun d’avoir débuté le premier en défiant les attentes.
1 commentaire
  1. Abolition_de_la_monnaie - 3 février 2019

    De l'émotion, de la haine, de l'indifférence, du mépris, et au final ?
    Aucune réflexion de fond, des citoyens qui souffrent de ne pas être assez inclus dans un monde qui de toutes manières détruit environnement et humains...
    Il est vraiment temps de remettre cette société à plat, tranquillement, en écoutant tout le monde, loin des rêves illusoires de la start-up nation et d'être calife à la place du calife...

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut