Manifestation Youth for Climat à Lyon ©YouthfClimateLY

Lyon : Kimelfeld "admiratif" des jeunes pour le climat

À travers deux tweets, le président de la métropole prend la défense de Greta Thunberg et se dit admiratif des jeunes qui se mobilisent pour le climat. Mais pour être totalement audible sur ces questions, il doit encore prendre une décision forte et symbolique.

La jeune militante suédoise Greta Thunberg doit prendre la parole à l'Assemblée nationale devant des parlementaires ce mardi 23 juillet. Plusieurs députés ont déjà fait part de leur intention de ne pas participer à cette rencontre appelant jusqu'au boycott.

À travers deux tweets, le président de la métropole de Lyon David Kimelfeld a apporté son soutien à la jeune fille : "Je lis çà et là des attaques extrêmement violentes contre Greta Thunberg. Certains s’en prennent à son combat pour la planète, d’autres à son âge, voire à son handicap. Ces indignes provocations ne trompent personne : elles sont l’œuvre de ceux qui voudraient que rien ne change".

"Je suis admiratif de son engagement, et de celui de millions de jeunes à travers la planète. Quelle erreur d’y voir un danger ! Dans quelques années, tous seront contraints de le reconnaître : ils avaient raison", poursuit le président de la métropole de Lyon.

Depuis plusieurs semaines, les jeunes pour le climat se mobilisent à Lyon les vendredis, demandant sur le plan local l'abandon du projet d'autoroute urbaine de l'anneau des sciences (lire aussi : Le mythe de l'Anneau des sciences "propre" balayé par une étude). David Kimelfeld a déjà fait part de sa volonté d'étudier les alternatives au projet, commençant à amorcer un "mais", plus fort dans son "oui". Ne lui reste donc plus qu'un mur à abattre pour embrasser la question climatique et être enfin audible sur ce sujet : renoncer à l'anneau des sciences.

à lire également
Gérard Collomb lance sa campagne des municipales 2020
Gérard Collomb est officiellement entré dans la campagne des métropolitaines ce samedi matin. Dans son discours de clôture, devant 500 personnes, à la fin d’une réunion de travail qui avait des airs de meeting, le maire de Lyon a tenté de se poser en candidat écologiste tout en rappelant sa fibre très économique.
4 commentaires
  1. vieux caladois - 22 juillet 2019

    nettement une récupération

    1. Abolition_de_la_monnaie - 22 juillet 2019

      Entre la "récupération politique" pour au final ne rien faire réellement, et "ne pas remettre en question l'usage de la voiture parce qu'économiquement ce n'est pas soutenable", on est bien barré ! :o)
      .
      Peut-être faut-il demander à la vieille génération de prendre sa retraite et d'arrêter de pourrir le monde qu'on emprunte à nos enfants ? 🙂

      1. vieux caladois - 22 juillet 2019

        entre la récupération politique et le rabâchage de lietmotivs obsessionnels tel un perroquet, moi je préfère, comme beaucoup d'autres, être dans le réel du présent

        1. Abolition_de_la_monnaie - 22 juillet 2019

          Libre à vous de vous complaire dans la pollution et la destruction de l'environnement.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut