Grégory Doucet en visite Au Tambour

Lyon - Journée internationale des droits des femmes : la ville de Lyon met en avant deux associations

Ce lundi 8 mars pour la journée internationale des droits des femmes, Grégory Doucet, le maire EELV de Lyon, a voulu mettre en avant le travail de deux associations : Au Tambour qui vient en aide à des femmes précaires et Règles élémentaires qui collecte des protections périodiques.

En ce 8 mars, pour la journée internationale des droits des femmes, Grégory Doucet, le maire de Lyon, a tenu à mettre en avant le travail d’une association, Au Tambour, dans le 6e arrondissement. Dans ce local, des femmes précaires ou victimes de violence peuvent, trois après-midi par semaine, avoir accès à des activités ou à des besoins de première nécessité : douche, vêtements ou produits d’hygiène. Depuis l’ouverture du site en juillet 2020, 144 femmes ont franchi les portes de ce lieu pour un total de plus de 700 passages. Une des particularités de cette association, aidée par la ville de Lyon et la métropole, est de n’accueillir que des femmes, sans leurs enfants, et en non-mixité. “C’est important qu’elles viennent sans leurs enfants, en tant que femmes et pas en tant que mère. Ici, nous voulions que les femmes trouvent un lieu qui leur est dédié et où elles peuvent se sentir en sécurité à la différence des accueils de jour”, explique Lucile Marcelin, la coprésidente de l’association. Un lieu symbolique pour Grégory Doucet d’une réalité longtemps invisible : “cinq millions de femmes vivent en dessous du seuil de pauvreté. Faire valoir une action comme celle-ci nous paraissait important le 8 mars”.

Le maire de Lyon en a aussi profité pour rappeler que la ville de Lyon et la métropole s’était associée à une grande opération de collecte de protections hygiéniques, lancée par Règles élémentaires, qui seront ensuite redistribuées aux femmes en grande précarité.

10 commentaires
  1. JANUS - mar 9 Mar 21 à 10 h 30

    En effet, vivement de voir plus de femmes conduire de engins de chantier, des poids lourds, agents de la voirie, cordistes sur les IGH....etc

    1. Galapiat - mer 10 Mar 21 à 14 h 37

      Janus: en quoi ceci te gène t-il.

      1. JANUS - ven 12 Mar 21 à 9 h 15

        Fais signe sur leur nombre en situation et pas qu'en propagande démagogique.
        Idem afin d'équilibrer la parité pour les sages-hommes, les employés à la CAF à la CPAM, les caissiers...etc

      2. JANUS - ven 19 Mar 21 à 14 h 00

        Galapiat, relis le post tu es à coté !

  2. Galapiat - mer 10 Mar 21 à 14 h 32

    les femmes aux revenus modestes sans pouvoir en changer, apprécieront sans doute de ne plus pouvoir circuler avec leur petit diesel .

  3. Galapiat - mer 10 Mar 21 à 14 h 35

    femmes aux revenus modestes sans pouvoir en changer, elles apprécieront sans doute de ne plus pouvoir circuler avec leur petit diesel .

    1. JANUS - ven 19 Mar 21 à 16 h 23

      Avec les khmers, elles vont pouvoir faire du vélo-cargo pour chercher leurs gamins à l'école et leurs ados à la gare !

  4. Arverne - lun 15 Mar 21 à 11 h 49

    A quand la journée " des devoirs de l'homme et de la femme " autrement plus importent que les droits .

  5. Arverne - jeu 18 Mar 21 à 10 h 49

    Toujours les droits jamais un mot sur les devoirs c'est bien pour ça que nous avons toute cette délinquance
    sur notre sol ,les nouveaux arrivants avec les migrants savent qu'ils ne risquent rien en ne respectant pas les devoirs de l'humain en France .

    1. JANUS - mar 23 Mar 21 à 8 h 21

      Depuis un dizaine d'année et avec le "en même temps" la victimisation fait long feu !

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut