Lyon : Grégory Doucet veut promouvoir le "Made in Lyon"

Le Maire de Lyon a présenté ce jeudi un ensemble de mesures visant à favoriser l’économie de proximité.

Le maire de Lyon, Grégory Doucet, a rencontré ce jeudi une cinquantaine de commerçants et artisans lyonnais, à qui un ensemble de mesures en faveur d’une économie de proximité devait être présenté en détails.

Des acteurs qui, au cours des différentes visites du maire et de ses adjoints sur le terrain, ont pu leur faire part de leurs difficultés et qui ne manqueront pas de tendre une oreille attentive au projet qu’entend mettre en place la ville au lendemain des annonces faites pas le gouvernement, et notamment la mise en place d’un couvre-feu.

Enjeu majeur : la « coopération économique » au profit de la « transition écologique »

Quid de ce projet, justement ? Il est temps de faire « entrer Lyon dans l’ère de la coopération économique et de l’innovation écologique, annonce le maire de Lyon […] C’est avec une coopération économique que nous pourrons passer ce moment difficile de crise sanitaire et que nous pourrons retrouver ou établir la prospérité de la ville ». Que sous-entend-t-il en employant les termes de « coopération économique » et d’« innovation écologique » ?

« Concrètement, c’est favoriser la création d’emplois qui soient porteur de sens et d’utilité sociale et écologique ». Soit orienter la première afin d’intensifier la transition écologique, enjeu majeur pour la municipalité qui, selon elle, sera un vecteur massif dans la fabrication de nouveaux postes : « l’Ademe (l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’écologie) a démontré qu’en France, 900 000 emplois peuvent être crées dans la transition écologique », précise Grégory Doucet afin d’étayer son propos.

Promouvoir le « Made in Lyon »

Pour permettre le passage de Lyon dans le monde de la coopération économique et de la transition écologique, la Ville déclare également se lancer dans un travail de « relocalisation des activités économiques et de l’industrie ».

C’est-à-dire promouvoir le Made in Lyon, « une expression pas nouvelle, certes, mais qui prend une nouvelle dimension en ces temps de crise sanitaire et de relance économique », ajoute le Maire.

17 commentaires
  1. Abolition_de_la_monnaie - jeu 15 Oct 20 à 17 h 09

    Relocaliser, très bien.
    Faire les choses mieux, très bien.
    Mais ne jamais oublier que le fondement du commerce (puisque pour l'instant la quasi-totalité des citoyens veut rester dans ce paradigme monétaire), c'est d'aller prendre le chiffre d'affaires aux autres, donc de ne pas rester dans "le local".
    Même au moyen-âge ça fonctionnait comme ça avec les foires.
    La guerre commerciale est obligatoire avec l'usage de monnaie.
    Donc, parler de "coopération"... forcément la coopération va être en trompe l'oeil.
    🙂

    Signaler un commentaire inapproprié
  2. arkane - jeu 15 Oct 20 à 17 h 18

    Et oui tu l’as dit @Abolition, le programme éco des ecolos, c’est le moyen âge. Cela fait clairement rêver. Il est complètement hors sol ce maire. Désolé

    Signaler un commentaire inapproprié
    1. Abolition_de_la_monnaie - jeu 15 Oct 20 à 17 h 57

      Je préfère largement un "hors sol" qui veut débétonner et qui n'a pas la même envie d'hégémonie que d'anciens maires en revenant à une grande part de local, que Gérard Collomb et son "rayonnement" égocentrique basé sur la croissance économique infinie alors que c'est mathématiquement et physiquement impossible à soutenir.
      Chacun son "hors sol". 🙂

      Signaler un commentaire inapproprié
  3. JANUS - jeu 15 Oct 20 à 17 h 49

    GD veut promouvoir le made in Lyon? Au secours, Il a déjà du mal avec le made in Tour de France.
    Un parigot dogmatique dont l'arrogance démarre mal sur le terrain !

    Signaler un commentaire inapproprié
    1. Abolition_de_la_monnaie - jeu 15 Oct 20 à 17 h 58

      Vous parlez de "made in Tour de France" où l'un des principaux sponsors est Skoda, une vendeur de voitures des pays de l'Est ? 😀

      Signaler un commentaire inapproprié
      1. Galapiat - ven 16 Oct 20 à 15 h 54

        ABO ::Skoda c'est VW. une ânerie de plus

        Modéré
  4. arkane - jeu 15 Oct 20 à 20 h 38

    Franchement quand tu décides d’essayer de comprendre son charabia, il n’y a rien. Le néant. Ou, quand, comment, avec qui ? Aucune reponse. Je te sirt juste du chapeau transition écolo et hop le tour est joué. Arrêtons le délire, rien ne sera délocalisé à Lyon comme en France car quand un produit est deux ou trois fois plus chers, eh bien on achète celui qui est deux à trois fois moins chères. Alors on peut tjs prendre le système du troc chers à Abolition mais j’ai un doute sur l’efficacité

    Signaler un commentaire inapproprié
    1. Abolition_de_la_monnaie - ven 16 Oct 20 à 11 h 43

      L'abolition de la monnaie, ce n'est pas un retour au troc, mais une civilisation de l'accès.
      Et ça ne se résume pas à deux ou trois mots, il faut prendre le temps d'étudier les solutions et les problèmes potentiels. Mais en sous cas, faire faire 3000 km à des yaourts pour qu'ils soient moins cher, n'aura plus de sens. 🙂

      Signaler un commentaire inapproprié
  5. Meritocratierepublicaine - jeu 15 Oct 20 à 21 h 35

    C'est vrai que son vocabulaire est digne du meilleur cabinet de consulting
    En revanche mettre en place un plan d'action en période de crise de type ou,quand, comment, nous attendons toujours.

    Signaler un commentaire inapproprié
  6. noisette - jeu 15 Oct 20 à 21 h 49

    Tout cela est très conceptuel et le restera...

    Signaler un commentaire inapproprié
  7. Meritocratierepublicaine - ven 16 Oct 20 à 8 h 49

    Doucet, diplômé d'une école de commerce et il sort en 2020, le concept Made in Lyon! C'est du même niveau que les tee shirts des boutiques de souvenir de Palavas les flots! C'est à ne plus mettre ses enfants en prépa HEC.
    D'un autre côté, cela me rassure, l'innovation écologique qu'il appelle de ses vœux devrait aboutir par quelques jardins potagers et pistes cyclables

    Signaler un commentaire inapproprié
    1. Abolition_de_la_monnaie - ven 16 Oct 20 à 11 h 44

      Et à la disparition en ville de ces "mini-usines" à produire des matières toxiques, du bruit, de la violence, que sont les voitures 🙂

      Signaler un commentaire inapproprié
  8. noisette - ven 16 Oct 20 à 9 h 08

    Pouvez vous lister ce qui est fabriqué (made) à lyon ?
    Il n y a plus d ateliers ou d usines dans Lyon.
    Et plus faire ça pollue..... quand on est un ecolo....
    Même respirer rejette 10 g de Co2 au km en courant.

    Signaler un commentaire inapproprié
    1. Abolition_de_la_monnaie - ven 16 Oct 20 à 11 h 46

      Il ne faut pas confondre production naturelle de CO2 et "sortir du C02 et méthane du sol", qui étaient donc prisonniers du sol, loin de l'atmosphère respirable, et qui à cause de l'exploitation de ces ressources, remet ces gaz dans l'atmosphère et en modifie les équilibres.

      Signaler un commentaire inapproprié
    2. Bernard G - sam 17 Oct 20 à 11 h 03

      Courrez, donc, @noisette : Vous rejetterez 100 fois moins de Co2 par km que si vous prenez votre voiture

      Signaler un commentaire inapproprié
      1. Pije - sam 17 Oct 20 à 11 h 58

        100 x 10 = 1000g soit 1 kg de CO2 au km pour une voiture selon vous suite au post de @noisette
        C'est quoi comme voiture ?
        Vous êtes de Marseille ?

        Modéré
  9. Pije - sam 17 Oct 20 à 11 h 49

    Merci aux grands spécialistes de nous dire quelle superficie agricole est nécessaire pour obtenir le volume de nourriture nécessaire à la population de la ville de Lyon.
    Je parle de nourriture équilibrée et variée (pas de régime x ou y)
    Ensuite on refait la même évaluation avec la métropole.
    Voilà des premières questions simples et pragmatiques.
    A la vue des résultats il sera alors possible ou non de relocaliser la production sans a priori.

    Signaler un commentaire inapproprié

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut