Lyon : Food Society, une nouvelle expérience gastronomique au coeur de La Part-Dieu

Le 10 juin 2021, le premier Food Society, qui a pour vocation de "réunir les meilleurs concepts de restauration au cœur d’un véritable lieu de vie", ouvrira ses portes à Lyon.

Dix kiosques de restauration, un bar, une grande terrasse : c'est en tout plus de 3000 m2, situés au sein du centre commercial de La Part-Dieu à Lyon, qui sont occupés par Food Society. Leur slogan ? "A voir et à manger".

Ce nouveau food court lyonnais ouvre le lendemain de la réouverture officielle des restaurants.

A voir...

L'expérience est dans un premier temps scénographique, avec une identité visuelle conçue comme un "labyrinthe organique". Lionel Jadot, l'architecte belge dôté d'une imagination débordante, joue avec les matériaux utilisés et avec les lumières pour créer un lieu vivant et chaleureux. Selon lui, il s'agissait surtout de "créer la singularité, sortir des sentiers battus et des catalogues mainstream, ré-inventer un lieu, avec des ressources qui sortent en ligne directe de créateurs et de leurs ateliers". 

... Et surtout à manger

Virginie Godard, créatrice du Food Market à Lyon et à Paris, a sélectionné à travers les 11 kiosques une street-food locale, diversifiée, fonctionnant en circuit court avec une cuisine 100 % maison. Son objectif est de proposer une cuisine qui convient à tous les âges, tous les styles, et toutes les classes sociales. Parmi les enseignes, vous pourrez notamment retrouver La Mère Brazier, grande institution lyonnaise, pour (re)découvrir les produits du terroir. Taybé vous emmènera jusqu'aux terres libanaises, en vous offrant un voyage gustatif à travers leurs falafels. La jeune cheffe Yuxin Sun, (Lady Bao) passée par le très renommé institut Paul Bocuse, vous offrira deux spécialités de la cuisine chinoise, en version revisitée : le bao, une brioche cuite à la vapeur et le jiaozi, un ravioli farci et grillé.

Mais aussi Café Terroir, Blend, Rivière Kwaï, Papa Gusto, Dorner Frères, Fabrique Givrée, Le Bouillon Maurice, La Broche.

Lire aussi : La folie des food courts à Lyon

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut