Lyon : en pleine épidémie de coronavirus, le casse-tête de la Fête des Lumières

Comment organiser une Fête des Lumières en pleine épidémie de coronavirus ? Sous quelle forme peut se dérouler la fameuse Fête lyonnaise, si populaire ? Les élus lyonnais tentent de s'adapter...

Quelle casse-tête. Comment éviter les regouprements ? Les attroupements autour d'un spectacle en pleine Fête des Lumières ?

En pleine épidémie de coronavirus, alors que les chiffres de contamination gonflent chaque jour à Lyon et dans le Rhône, les questions ne manquent pas quant à l'organisation de la célèbre Fête lyonnaise.

Cibler les parcs, s'éloigner de la Presqu'île

Beaucoup de questions, d'interrogations et très peu de réponses, pour l'instant. Tant la situation est périlleuse. Et tant le flou entoure ces prochaines semaines. Alors comment s'adapter ?

"Nous prévoyons d'étendre la fête, de faire en sorte que plusieurs quartiers soient concernés, notamment en ciblant les parcs. Ils permettent de compter plus facilement le nombre de personnes qui entrent et qui sortent", a ainsi expliqué ce lundi Grégory Doucet, le maire de Lyon, sur les ondes de Radio Scoop.

Il a répété à plusieurs reprises que ses équipes travaillaient d'arrache-pied pour trouver des solutions et "repenser" la Fête en 2020. Une Fête, si elle a lieu, qui sera évidemment bien particulière...

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut