Vue de Lyon la nuit
Fontaine des Jacobins la nuit 30 ans plan lumières 2018 © Tim Douet

Lyon : des habitants dénoncent une escalade des nuisances la nuit

Depuis plusieurs mois, le collectif Presqu'ile en colère se mobile contre les nuisances dans le centre-ville, notamment du côté de la rue Édouard Herriot. Désormais ces habitants dénoncent une escalade des incivilités. 

Avec le déconfinement, les nuisances la nuit sont reparties de plus belle du côté de la rue Édouard Herriot, et plus largement dans le centre-ville de Lyon. Mais les rodéos urbains et autre coups de klaxon en pleine nuit le week-end commencent à être rejoints par d'autres comportements qui transforment le quotidien "en véritable enfer", selon le collectif Presqu'île en colère.

Des nuisances sont apparues en semaine, avec des concerts de klaxons, rodéos sur la rue, tandis que le week-end, c'est désormais l'escalade selon le collectif, "Les incivilités changent peu à peu de visage. Si les voitures klaxonnent maintenant délibérément les soirs de semaine, les nuisances prennent un autre visage le week-end".

Ainsi, les habitants soulignent une situation qui s'aggraverait : "Avant 22h, les rues deviennent un véritable terrain de jeu où les conducteurs de voitures, scooters et quads adoptent un comportement d’une dangerosité extrême ! Les piétons ne sont même plus en sécurité sur les trottoirs ! À cela il faut ajouter les cris sauvages délibérés, bagarres, attroupements autour de boîtes de nuit à ciel ouvert improvisées, la liste est longue", Presqu'île en colère se tourne une nouvelle fois vers la ville pour trouver des solutions. À quelques jours du deuxième des élections municipales, cette question de la tranquillité pourrait bien être l'un des chantiers à régler en priorité pour les nouveaux arrivants à l'Hôtel de Ville. La patience des habitants de ce secteur, mais aussi celui de la Guillotière ou de Gerland semble avoir atteint ses limites. 

29 commentaires
  1. Pierre Rabier - jeu 25 Juin 20 à 17 h 42

    Est-ce que vous pourriez faire un compte-rendu aussi régulier des incivilités vécues par les riverains des quartiers moins centraux ?
    Je peux constater avec quelle régularité les problèmes des riverains les plus riches vivant dans le centre de vie de la ville sont régulièrement mise en avant par les médias locaux alors que ceux des pauvres vivants dans les quartiers périphériques ne sont que très peu évoqués.

  2. DiminuerLaPollution - jeu 25 Juin 20 à 18 h 10

    c'est certain que depuis au moins le mois de mars , c'est devenu n'importe quoi.
    Mais pas uniquement en presqu'ile , partout.
    Sur le periph , que j'emprunte régulièrement, on se fait maintenant doubler fréquemment par des jeunes qui roulent à 130km/h.
    En roulant tranquillement à 90, la vitesse pour laquelle le periph est conçu, on se fait dépasser par la droite , la gauche, avec facilement 30 ou 40 km/h de plus.
    Ca n'arrivait quasiment jamais avant.
    Et toutes ces voitures sont conduites par des jeunes défavorisés (ce sont souvent de vieilles guimbardes d'ailleurs. ou alors l’extrême opposé, des BM dernier cri avec jeunes à casquette walou et RAP à 120 décibels, désolé, c'est un constat)
    Je crois qu'il va y avoir pas mal de boulot pour recadrer tout ce petit monde.
    En espérant que les piscines ne soient pas prises d’assaut par ces jeunes. Mais ça me parait illusoire de rêver au joli monde écologique. On aura donc surement, dès la semaine prochaine, des articles sur les violences extrêmes de ces jeunes sans foi ni loi qui n'ont jamais été éduqués par leurs parents irresponsables, eux même à la dérive . Compliqué de recadrer.

    1. Malcolm58 - jeu 25 Juin 20 à 20 h 56

      Alors tout à fait d'accord. Les incivilités se propage plus vite que le Covid-19... Le périphérique Bonnevay est passé à 70 et l'écart de vitesse s'est creusé de manière extrêmement dangereuse au point où le moindre écart provoquerait un accident de manière inéluctable. Ces jeunes montant qui conduisent comme des fous, si vous me lisez j'ai un message pour vous: Et après ? Hein ? T' es passé à 130 sur le periph, et après ? Tu cherche à nous impressionner ? Tu te prend pour un homme ? Appuyer sur une pédale c'est tout ce que tu sais faire, c'est tout ce que tu aura à raconter à tes enfants ? Et ta musique, tout le monde s'en tape de ta musique qui n'impressionne que toi, ta façon irresponsable de conduire tu ne l'a pas inventé, tu n'es pas le premier ni le dernier. Et franchement, c'est pad mieux de rouler tranquillement en partant d'un point A pour arriver au point B sans soucis, sans mort sans problème. Que des gens roule à 90 comme avant je peux comprendre, mais au delà sur une route aussi chargé, c'est être fou. Y'a 2 semaines, c' était Dimanche je suis sur le periph au niveau du Ikea Parilly, une 206 verte s'insert comme un fou sur le periph en coup les zebras direct. Et en roulant comme un taré. 5 minutes plutard, je croise le mec sur la bande d'AU près de la raffinerie de Feyzin. Le mec entrain de remplir un constat car accident et il avait perdu une roue. Mais quel con !! J'avais envie de m'arrêter pour lui mettre mon pied au cul. Avec le Covid-19 j'ai avorté cette idée de ma tête

      1. gintonic - ven 26 Juin 20 à 9 h 10

        bien d'accord avec vous mais pas sur que les personnes concernées lisent souvent l'actualité, ou lisent tout court...
        vous devriez essayer snapchat / insta... pour faire passer votre message 😀

      2. OD - ven 26 Juin 20 à 11 h 47

        Chaque acte a une conséquence
        Les jeunes choisissent leur vie . Et ce qu ils font les regarde.
        Ils assument l entiére responsabilité de leurs actes, C est un choix.
        Si ils ont choisi de détruire leur vie, celà leur appartient et ils sont conscients de leur choix.

    2. knup - ven 26 Juin 20 à 10 h 05

      Clairement c'est partout pareil dans lyon mais ça parle toujours de presqu'ile/guillotiere.

      Quartier Laennec/Mermoz c'est pareil. les dealeurs sont la paisiblement avec la police qui passe leur faire coucou de temsp en temps mais tant qu'ils trouvent pas de cam sur eux, ils peuvent continuer a faire chier tout le monde avec leur aller et retour en scooters, leurs cris, leurs bagarres, a tout heure de la journée et de la nuit.

  3. corsica - jeu 25 Juin 20 à 18 h 14

    un peu de tolerance certains ca fait 40 ans qu'ils le subissent

  4. corsica - jeu 25 Juin 20 à 18 h 16

    les memes qui pleurent traitaient de fachos de racistes ceux qui le denoncent depuis tres tres longtemps

  5. arkane - jeu 25 Juin 20 à 19 h 00

    Les habitants de la presqu’île vont adorer la gestion des Verts du problème de nuisance... Les Verts sont réputés pour leurs fermetés face à ce genre de problème... Bon courage car vous allez en avoir besoin

    1. Fibzzz - ven 26 Juin 20 à 14 h 57

      C'est vrai que la gestion actuelle est au top... Gestion dépend très peu de la mairie ou de la métropole, mais surtout des capacités d'interventions des forces de l'ordre en sous-effectifs la nuit.

  6. parisman69 - jeu 25 Juin 20 à 19 h 21

    Le fait que les verts puissent passer est une source d'extrême angoisse pour moi compte tenu de la situation à Grenoble où des dealers sont dans la rue, visibles de tous et où les violences sont quotidiennes et bien pires qu'à Lyon.

    1. Fibzzz - ven 26 Juin 20 à 15 h 08

      Vous ne seriez pas de Marseille vous ? Sérieusement, le maire sortant Piolle va être réélu sans aucun doute haut la main, preuve de la confiance des locaux. De plus, la délinquance à Grenoble est historique (tout comme Saint-Etienne) et s'est développé dans les années 80, avec le maire RPR Alain Carignan empêtré et condamné dans diverses affaires peu glorieuses... Bel exemple !

  7. Pierre - jeu 25 Juin 20 à 19 h 50

    Nous sommes également confrontés à cette recrudescence de nuisances et d'incivilités à Confluence. Depuis le deconfinement, de grands groupes très bruyants passent la soirée voire la nuit dans les espaces verts (musique, cris, alcools.. ), le weekend et parfois en semaine. Il y a aussi des rassemblements en voitures dans la zone piétonne MJC/capitainerie, des pétards et feux d'artifice sauvages.. tout cela devient franchement difficile à vivre pour les riverains. Les nombreux appels aux services de police sont pour l'instant sans grand effet

  8. raccoon - jeu 25 Juin 20 à 20 h 17

    vous habitez a grenoble pour comparer? parce que perso grenoble c'est une un village tranquille comparer à lyon ( à part 1- 2 quartier particulier très pauvre) le grenoble bashing sa me gonfle sérieux

    et au passage la délinquance routier déjà c'est pas nouveau (les 1ers rodéo lyonnais c'est fin 70) et c'est peut être lié au faite que la police municipale découvre ces paire de jumelle 2 semaine avant les élections (je les ai croises 3 fois cette semaine, jamais avant)

    le laxisme vie vie des automobilisme c'est pas une nouveauté alors a force sa aggrave

    1. Coco71 - jeu 25 Juin 20 à 22 h 56

      N'oubliez pas la Croix Rousse, secteur Hénon !!!

      1. Georges Marchais - ven 26 Juin 20 à 7 h 49

        Les lyonnais ne savent faire que ça. PArce qu'ils sont envieux de Grenoble de ses montagnes, de la bastille, des oeufs, de ses vraies pistes cyclables...
        J'ai vécu à Echirolles, commune tranquille, jamais aucun probleme,

    2. Fibzzz - ven 26 Juin 20 à 15 h 10

      Le Grenoble / Saint-Etienne bashing : une spécialité lyonnaise !

  9. Dragon rouge - jeu 25 Juin 20 à 21 h 23

    Bonsoir raccoon;comparer Grenoble à un village tranquille par rapport à Lyon, c'est peut être méconnaître Grenoble, taux de criminalité, incivilités, rodéos nocturne avec près de 200 voitures tout les we parking leclerc Echirolles,traversée de scooters en sens interdit sur le cours Jean Jaures, insultes et provocations dans les trams à toutes heures de la journée ,dealers en mode driving comme au MC do ,caillassage sur les forces de l'ordre dés un simple contrôle et cela 6/7 jours ; et cela depuis l'arriver du maire, c'est devenu puissance 10,sans compter que notre ville est devenue un vrais dépotoir, alors oui un village en terme de population ; mais loin d'être un village tranquille ; imaginez si on avez la superficie de Lyon avec sa population ; on est malheureusement très bien classé meme sur le poduim des
    villes les moins sûr et agréable de France ,suis Grenoble depuis 1975, 54 ans et viens de m'installer à la campagne le pied depuis 4 mois

  10. Tsedup - jeu 25 Juin 20 à 21 h 52

    Comme je suis un étrangère, la choses sont vraiment inconnu pour les public quand les choses passé, les policiers et les journalistes sont dire pas c'est quoi les nom des personnes, son pays originaires,son familles originaires. C'est tristes que la France devient comme pays d'autre. We are not secured anymore !!

  11. raslebol69 - ven 26 Juin 20 à 0 h 24

    Les incivilités sonores sont en passe de concerner TOUS les secteurs de la ville et il est quasiment impossible de contacter la police à ce sujet.

  12. francoisehumbert50 - ven 26 Juin 20 à 7 h 22

    Tous les quartiers sont malheureusement concernés au lieu de se plaindre il faut regarder d'où vient le mal. Pas assez de police de quartier voir d'éducateurs pour tous ces jeunes désoeuvrés. Toutes les associations sont en arrêt pas possible de se réunir plus de 10 personnes. Il faudrait que cela cesse. Nous aurions besoins de bénévoles pour encadrer cette jeunesse et leur donner le gout de réaliser quelque chose.

  13. Georges Marchais - ven 26 Juin 20 à 7 h 46

    en meme temps, tnat qu'aucun policien ne donne une date de résolution du probleme (a court terme), vous pouvez être sûr que rien ne changera.

    On vous a donné une date de résolution de ce problème ?

  14. Georges Marchais - ven 26 Juin 20 à 7 h 51

    silence radio de Macron et de Castaner et du premier ministre.

    C'est pourtant eux qui ont le pouvoir et personne d'autres.

    C'est eux et eux seuls qui ont le pouvoir de confiner toute la population du jour au lendemain sur un coup de tete.

  15. Galphae - ven 26 Juin 20 à 10 h 20

    Vous oubliez et la mairie et la police aussi manifestement, que cela est identique à la Duchere!! Depuis des mois, des années ! Musiques, cris, rodéos, trafics, pétards et feux d’artifice sont le lot quotidien dans le secteur de Balmont en particulier. Et malgré les appels à la police et les signalements à la mairie: rien ne change! Gérard Colomb avait fait beaucoup mais il semble avoir abandonné ce secteur depuis sa dernière élection il y a 6 ans... Bien sur certains diront : c’est normal c’est un quartier « populaire » seulement non ce n’est pas normal ! Nous aussi habitants de ce quartier, payant impôts et loyers comme les autres, avons le droit au respect et aux nuits paisibles ! Surtout lorsque les chaleurs commencent à monter et que l’on aimerait pouvoir avoir un peu de fraîcheur en dormant les fenêtres ouvertes... mais entre avoir trop chaud ou entendre des bruits : ils faut choisir !
    Quand certains prennent possession de l’espace public au détriment du respect des autres... et cela en toutes impunités !!! Ce ne sont pas des Quartiers en Colère mais Lyon en colère ! Tous les lyonnais sont en colère et ont le droit à des nuits calmes ! N’en déplaisent à ces personnes !!

  16. Gadoulekanak - ven 26 Juin 20 à 12 h 23

    La presqu'île est loin d'être un cas isolé, comme déjà indiqué dans d'autres commentaires, c'est tout le Grand Lyon qui est concerné. Ras le bol des scooters T-Max avec échappement bruyant au démarrage à chaque feux rouges, on peut aussi parler des Audi, des Mercedes ou BMW qui font autant de bruit qu'une moto que le citoyen lambda ne pourra jamais se payer (au passage non je ne suis pas envieux, je leur laisse bien). Mais que fait la municipalité ? Ah oui je sais, ils nous pondent des pistes cyclables à tour de bras comme à chaque élections d'ailleurs, ça c'est visible et ça rapporte des suffrages auprès des bobos écolos. Le reste, ça passe après, il y a longtemps que les nuits ne sont plus calmes à Lyon, avec les canicules qui arrivent, ça promet !

    1. Georges Marchais - ven 26 Juin 20 à 12 h 38

      La municipalité ne contrôle pas la police nationale.

      C'est le premier ministre et le préfet qui la contrôlent. Auriez vous peur d'eux, pour vous en prendre au maire au lieu de vous en prendre aux gens qui ont pour mission de réprimer les rodéos ?

  17. Georges Marchais - ven 26 Juin 20 à 12 h 35

    La mairie n'a rien a voir la dedans. C'est du ressort de la police, de la justice et du gouvernement.
    Vous savez, le premier ministre qui arrive à imposer les 80km/h, qui arrive à confiner toute la population du jour au lendemain (sauf ceux qui font du rodéo bien sûr).
    Et la justice vous la connaissez, la police aussi, si si, c'est eux qui ont déployé plus de 100 policiers pour perquisitionner la France insoumise. Par contre pour les rodéos, ils sont aux abonnés absents.

    1. Gadoulekanak - ven 26 Juin 20 à 14 h 00

      Bonne remarque, en effet, la police nationale n'est pas contrôlée par le maire, au passage je n'ai pas peur de la police ni d'aucune autorité, je n'ai rien à me reprocher ! Donc si je vais dans le sens de votre remarque, expliquez moi ce que fait la police municipale pour diminuer les nuisances sonores. Je rappel quand même que tout véhicule est soumis à un niveau de décibel maximum et qu'il existe normalement un type de contrôle pour cela avec un sonomètre. Contrôle que la police municipale est tout à fait capable de réaliser. Et donc oui, je pense pouvoir interpeller le maire à ce sujet.

      1. Fibzzz - ven 26 Juin 20 à 15 h 16

        Et non... Malheureusement les municipaux ne peuvent procéder à des contrôles inopinés : uniquement du flagrant délit (feu rouge ou autre). Et globalement à Lyon pas de police municipale la nuit.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut