Gare de la Part-Dieu TER © Tim Douet

Lyon : de nombreux trains ne circulent pas, "mouvement social inopiné"

Suite à un "mouvement social inopiné", de nombreux trains ne circulent pas ce vendredi. 

Journée de galère pour certains usagers de la SNCF ce vendredi. À cause d'un "mouvement social inopiné", selon la SNCF, le trafic est fortement perturbé. Les cheminots ont fait valoir leur droit de retrait après une collision entre un TER et un convoi exceptionnel à Saint-Pierre-sur-Vence dans les Ardennes ce mercredi. Onze personnes ont été légèrement blessées, dont le conducteur du train, seul membre à bord.

Selon les organisations syndicales, les "conditions de sécurité ne sont pas réunies pour les usagers et cheminots", ce qui aboutit aujourd'hui à ce droit de retrait largement suivi. Les organisations demandent ainsi le retour des contrôleurs dans les trains.

Dès lors, sur l'agglomération de Lyon et la région Auvergne-Rhône-Alpes, de nombreux trains ne circulent pas ce vendredi. Ils sont tout simplement annulés et les voyageurs découvrent la situation en gare. La SNCF recommande aux usagers "de reporter leur voyage ou à utiliser les moyens de transport alternatifs". Faute d'une page dédiée sur le site Internet des TER de la région, le plus simple reste de suivre le compte Twitter de la SNCF (voir ici).

17 commentaires
  1. alexbreuil - 18 octobre 2019

    J’ignorais que les controleurs assuraient un rôle de copilote du conducteur du train pour lui permettre d’éviter des collisions.

    1. raslebol69 - 18 octobre 2019

      Le problème est que là le conducteur était seul pour venir en aide aux voyageurs bléssés or il avait vraiment autre chose à faire suite à l'accident et à l'immobilisation du train.

  2. Ithamar - 18 octobre 2019

    Pas copilote, mais gestion de crise, oui..

  3. Abolition_de_la_monnaie - 18 octobre 2019

    Perso j'ai déjà vu dans un TER un contrôleurs s'assurer qu'ils voyaient bien les feux rouges des trains qu'on venait de croiser (histoire de savoir si un wagon ne s'était pas décroché) - sur les voies qui alternent "double et unique."

    1. Bernard Girard - 18 octobre 2019

      Abolition, est-ce que le contrôleur vous a dit ? Eh bien, si c'était en Europe, il s'est moqué de vous :
      Si le dernier wagon, portant les feux rouges de fin de convoi, se détache, tout le train sera bloqué, freins serrés, quelques dizaines ou centaines de mètres plus loin.
      Donc ce convoi n'aura pas pu croiser et dépasser l'arrière du train dans lequel vous même étiez.

      D'autre part, la SNCF met les voyageurs en danger en leur suggérant de se reporter sur les autres moyens de déplacement, puisqu'il est reconnu que le train est le moyen le plus sûr, et les autres par conséquent moins sûrs.

      1. vieux caladois - 19 octobre 2019

        méfiez-vous : l'aboli sait tout et lui seul a raison...

      2. Abolition_de_la_monnaie - 19 octobre 2019

        @ Bernard Girard :
        Non, il n'a pas parlé de wagon décroché, c'est entre parenthèses, il a dit qu'il "pouvait être resté quelque chose sur la voie unique qu'on allait utiliser", et les autres usagers et moi en avons conclu que ça pouvait être un wagon vu que parfois à certains horaires, certains wagon sont en bout de train sans être utilisé). Quant à votre info sur le "blocage automatique", dommage que le système ne soit pas capable de voir si les feux fonctionnent, ça m'aurait éviter 25 minutes de retard ! :o)
        .
        @ vieux Caladois :
        Et si vous arrêtiez de cracher sur les autres ? Si vous êtes frustré dans la vie, trouvez un domaine qui vous apporte enfin de l'harmonie ou contentez vous du forum d'un autre média de Lyon qui fait du Mag. 🙂

        1. vieux caladois - 19 octobre 2019

          je n'accepte pas vos inepties ; nous avons par exemple monté un dossier sur vos affirmations fausses quant aux panneaux cyclistes d12 ! et cela fait bien rire...tous vos propos sont négatifs, rien n'est valable à vos yeux sinon vos certitudes et vous n'écrivez que pour tout démolir

          1. Abolition_de_la_monnaie - 19 octobre 2019

            Aucune affirmation fausse sur les panneaux M12a et M12b (je vous laisse corriger votre dossier qui a l'air plein d'approximations).
            Quant à mes propos, ils sont beaucoup moins négatifs que les vôtre qui mettent "tout le monde dans le même sac" quand il y a des faits divers. A votre différence, je sais que cette société est sans issue sereine mais qu'une autre est à construire et on a déjà tout à dispo pour le faire. Donc, mon discours est positif.
            Mais il faut une prise de conscience qui rencontre une opposition acharnée de la part du "système commercial". Et c'est logique 🙂

  4. JM Jundt - 18 octobre 2019

    On est d'accord avec tout ça, félicitations au conducteur, votons-lui une prime, une médaille tout ce que vous voudrez. Cela justifie-t-il des 100aines de milliers de gens emmerdés des millions d'heures perdues alors que les "grévistes" soi-disant n'en sont pas, avec cette fable de "droit de retrait" : sont-ils eux, financièrement pénalisés ❓

    1. Abolition_de_la_monnaie - 18 octobre 2019

      Pourtant les usagers sont bien content de ne pas mourir dans des accidents de train parce que la SNCF n'a pas bien entretenu les rails ou lorsqu'il y a suffisamment de personnel pour avoir les bonnes infos, un bon service.
      Pendant ce temps, il y aura en 24h une dizaine de morts sur les routes françaises, et vous ne ferez pas grève parce que vous n'en avez rien à faire des autres.

    2. vieux caladois - 19 octobre 2019

      tous les gens non conditionnés le savent bien : cet incident a servi de prétexte pour continuer les tentatives de déstabilisations si chères au peppone de Montreuil...on nous parle uniquement de son organisation : il n'y a pas d'autres syndicats à la SNCF ?

  5. Galapiat - 19 octobre 2019

    Si, si , ils existent d'autres syndicats, Sud Rail qui participe à la grève, la CFDT dont les adhérents ne respectent pas les consignes de leur chef qui lui a une ligne directe pour prendre les consignes du gouvernement, qu'il respecte, sa place après la présidence du syndicat est en jeu comme tous les anciens Notat, ,Chérèque, etc.

  6. vieux caladois - 19 octobre 2019

    j'apprends que, comme par hasard, c'est le début des vacances scolaires...on attend avec impatience, et comme tous les ans, les mouvements de grève du 8 décembre à Lyon...

  7. Galapiat - 19 octobre 2019

    Vieux C !!Mais bien sur, c'est une évidence, ce sont les grévistes qui ont provoqués l’accident pour avoir une bonne raison de faire jouer leur droit de retrait..

    1. vieux caladois - 19 octobre 2019

      faut pas prendre les gens pour des demeurés : il est évident que cela n'est qu'un prétexte récupéré par peppone de Montreuil et ses gros bras...droit de retrait ? langage ridicule car il s'agit bel et bien d'une grève sauvage et malheureusement pour vous je ne suis pas le seul à y penser

  8. Galapiat - 19 octobre 2019

    Penser, c'est ton droit tu chantes avec le grand orchestre qui aimerait voir disparaitre ces syndicats qui ont conquit des droits dont tu bénéficies surement. Que les agitateurs patentés continuent à exciter les syndicats, ceci permettra peut être de déclencher une gréve générale, seul moyen de faire entendre raison aux nantis du pouvoir.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut