Vu de Lyon
©Tim Douet

Lyon conserve la bonne note de Standards and Poors

L'agence de notation Standards and Poors a de nouveau attribué la note de 'AA' à la ville de Lyon, un "motif de satisfaction" pour Gérard Collomb.

Les perspectives avaient été jugées négatives l'année dernière, tandis que l'agence de notation attribuait cette même note à la ville de Lyon (AA/A-1+). Finalement, la mise en place du plan "marges de manœuvre" dans le contexte de la réduction des dotations de l'Etat a fonctionné, la note de l'agence de notation en atteste et souligne une économie lyonnaise "très forte". La note attribuée déjà l'année dernière aurait également pu être revue à la baisse dans le cas où celle de l'Etat français avait elle aussi baissé, l'agence estimant "qu'aucune collectivité locale française ne peut être notée au-dessus de l'État." La note AA est donc la meilleure note qu'une collectivité locale française puisse obtenir, pour la plus grande satisfaction de Gérard Collomb qui a souhaité saluer le travail de son premier adjoint, Georges Képénékian, et de celui de Richard Brumm, adjoint aux finances, tous deux responsables de la mise en place du plan "marge de manœuvre". Le maire a également souhaité remercier "tous les lyonnais qui ont su comprendre et appréhender les choix de la collectivité." Les agences de notation évaluent la situation économique des États, des collectivités ou des entreprises. Elles notent leur solvabilité en tant qu’emprunteurs. Une bonne note pour la ville signifie que les perspectives économiques sont stables et envoie des signaux positifs aux potentiels prêteurs.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut