Vélos sur les berges du Rhône à Lyon

Lyon : comment choisir le meilleur trajet à vélo

Avec le déconfinement, de nombreux habitants de la métropole de Lyon ont choisi de se mettre au vélo pour leur déplacement. Si certains peuvent être tentés de prendre les trajets théoriquement plus courts, la réalité est autre.

Si réaliser ses déplacements à vélo dans Lyon reste l'un des modes de transports les plus rapides et efficients (lire ici), rarement perturbés par la pluie (voir ici), la question du bon trajet se pose régulièrement.

Il existe d'excellents outils de planification à l'image de Geovelo, permettant de choisir plusieurs options comme le trajet le plus rapide ou celui qui reste le plus sécurisé. Le degré d'informations disponibles permet de descendre à des niveaux particulièrement fins avec la possibilité de voir quelles sont les voies dédiées, partagées, les double-sens cyclables, les zones apaisées, mais aussi les aménagements temporaires. Néanmoins, si les résultats peuvent répondre à une certaine logique et besoins de sécurité, d'autres éléments peuvent entrer en compte.

Le meilleur trajet n'est pas toujours le plus court

La meilleure façon de trouver le bon trajet reste de pédaler ! Pour un point A à un point B, il existe sans doute autant d'alternatives possibles que de cyclistes. Pour s'en convaincre, il suffit d'observer les berges du Rhône avec ceux qui préfèrent passer sur les bas quais, et les autres qui resteront en haut, là où l'aménagement est également sécurisé.

Paysages, envie de rester au bord de l'eau, commerces préférés, présences de M12 qui transforment les feux tricolores en  "cédez le passage", chemin spécifique qui permet de couper après une grosse journée, tel un sas de décompression... : les bonnes raisons de modifier son trajet, voire de l'allonger, ne manquent pas. D'autres, moins agréables, sont une réalité sur la métropole de Lyon, comme l'obligation de fuir une rue où les aménagements cyclables sont envahis par les automobilistes, faute de mieux.

Des plateformes pour covoiturer sont aujourd'hui mises en place par les métropoles, néanmoins, Lyon reste en attente d'un site qui permettrait de pratiquer le "covélo", pour se déplacer avec d'autres cyclistes, ou trouver le bon trajet.

En attendant de telles initiatives, il est toujours possible de se tourner vers les associations La ville à vélo, le collectif Valve, ou la Maison du Vélo permettent de mettre en relation débutants et confirmés, voire d'apprendre à faire du vélo pour ceux qui le souhaitent (voir ici).

Au final, le meilleur trajet à vélo dans Lyon reste celui où l'on se sent le mieux.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut