justice

Lyon : assigné à résidence, un radicalisé introuvable

Un ressortissant algérien, radicalisé et condamné pour apologie du terrorisme, reste introuvable depuis deux mois.

Où se trouve ce ressortissant algérien, condamné pour apologie du terrorisme et considéré comme radicalisé ? Depuis deux mois, cet homme est introuvable, selon nos confrères de France Bleu.

Le 18 mars, il est condamné par le tribunal correctionnel de Valence à un an de prison et dix ans d'interdiction du territoire français pour avoir posté plusieurs messages sur les réseaux sociaux faisant l'apologie de Daech. L'homme est alors déjà sous le coup d'une obligation de quitter le territoire français suite à une précédente condamnation pour violences conjugales. Après ce deuxième jugement, il est donc amené dans le centre de rétention administrative de Lyon.

L'homme fait appel et le juge des libertés et de la détention choisit de l'assigner à résidence. La préfecture de la Drôme et le parquet de Lyon ont fait appel de cette décision. Cette dernière a été confirmée par la cour d'appel de Lyon. L'homme, qui devait pointer tous les jours au commissariat de Valence, ne s'est jamais présenté aux policiers et reste introuvable.

à lire également
Gérard Collomb lance sa campagne des municipales 2020
Gérard Collomb est officiellement entré dans la campagne des métropolitaines ce samedi matin. Dans son discours de clôture, devant 500 personnes, à la fin d’une réunion de travail qui avait des airs de meeting, le maire de Lyon a tenté de se poser en candidat écologiste tout en rappelant sa fibre très économique.
d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut