© Lucas vera

Lyon : après la hausse des chiffres de déplacements à vélo, les élus pro-Collomb fustigent les écologistes

Le parti de l'opposition Inventons la métropole de demain a réagi par le biais d'un communiqué à la hausse des déplacements à vélo à Lyon. Les élus dénoncent notamment une manipulation des chiffres de la part des Écologistes.

Pour fêter la nouvelle année il y a quelques jours, les élus écologistes se réjouissaient des chiffres record de déplacements à vélos à Lyon. Selon les chiffres de la Métropole, près de 38 millions de déplacements à vélo ont été comptabilisés en 2021. Une hausse de 8 millions par rapport à l'année passée en 2020. Sur Twitter, Fabien Bagnon, vice-président de la Métropole de Lyon en charge des voiries et mobilités actives, ne cachait pas sa joie. "Encore une année record !", écrivait l'élu métropolitain. Des chiffres satisfaisants grâce aux mesures prises par la majorité, selon lui. "Les chiffres record relevés l’an passé prouvent à l’évidence que la politique que nous menons en faveur des mobilités actives porte ses fruits", félicite-t-il.

Pourtant, dans un communiqué publié jeudi 6 janvier, le groupe de l'ancien maire de Lyon Gérard Collomb accuse les écologistes d'un "discours [...] centré de manière obsessionnelle sur un seul mode de déplacements au détriment d'une véritable approche globale et d'une promotion de l'intermodalité". En d'autres termes, l'opposition dénonce une "ambition cycliste en trompe-l'oeil" de la part des Verts.

38 millions de déplacements à vélo, un chiffre à mettre en perspective

Face à cette réjouissance des élus écologistes, l'opposition rappelle que "depuis près de 10 ans, le trafic vélo augmente déjà de 15 % en moyenne par an". Entre 2020 et 2021, cette hausse atteint 21 %. "La recontextualisation des objectifs sur le long cours permet donc de relativiser les ordres de grandeurs affichés par les Verts", fustige le communiqué.

Lire aussi : En 2021, la Métropole de Lyon enregistre une année record des déplacements à vélo sur son territoire

Effectivement, la Métropole de Lyon affiche de grandes ambitions d'ici la fin du mandat : "multiplier par trois les déplacements vélo". La réponse du groupe Inventons la métropole de demain ne se fait pas attendre : "un simple calcul de taux d’évolution moyen annuel démontre que pour atteindre cette multiplication par 3 des déplacements vélo d’ici à 2026, une augmentation de 20 %/an est nécessaire sur le mandat". Un objectif "ambitieux" admet le groupe de Gérard Collomb mais "un pari finalement assez peu risqué au vu du développement antérieur des pratiques cyclables", explique le communiqué écrit par Louis Pelaez et Christophe Geourjon.

@WilliamPham

Les TCL touchés par cette hausse du nombre de cyclistes ?

Les deux élus d'oppositions estiment également que "la hausse des pratiques cyclables se fait en partie aux dépens de la fréquentation des transports en commun", ou en tout cas, que cela le laisse supposer. Ils citent alors plusieurs études pour illustrer ce propos, dont le bilan 2020 de la Coraly, autorité qui coordonne et régule le trafic de l'agglomération. "Les usagers des TCL sont restés fidèles pour seulement 37 % d’entre eux, 8 % se sont rabattus sur le vélo, 5 % sur la voiture, 3 % sur la marche à pied, et respectivement 15 et 28 % ont renoncé à un déplacement soit par perte d’activité, soit par le télétravail et le chômage partiel".

"Le niveau de fréquentation du réseau TCL par rapport à 2019 plafonne d’ailleurs autour de 85 % depuis la rentrée de septembre 2021", fait aussi valoir l'opposition dans son communiqué. Un chiffre qui peut lui aussi être mis en perspective puisque l'offre TCL n'est plus tout à fait la même entre avant le début de la crise sanitaire et aujourd'hui. À ce titre, le réseau est contraint d'alléger en ce moment son offre de 2,5 à 4 % par rapport à son offre de 2019, avait expliqué les services TCL a Lyon Capitale.

Lire aussi : Covid-19 à Lyon : les TCL diminuent leurs fréquences à cause du manque de personnel

La bataille des chiffres des déplacements/passages de vélos à Lyon bat son plein entre les Verts et l'opposition. Quoi qu'il en soit, les élus de l'opposition appellent les Verts à raisonner en "terme de part modale des déplacements et non plus en termes de progression chiffrée du nombre de passages comptabilisés". Le vélo fait décidément grand bruit à Lyon.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut