Squat Villeurbanne
© Rémi MARTIN

Lyon : "Agir Migrants" jugé pour occuper un immeuble bientôt détruit

Lundi 12 février, des militants du collectif Agir Migrants Lyon se rassemblaient devant le tribunal de grande instance de Villeurbanne, convoqués pour l’occupation illégale d’un immeuble voué à la destruction. Le tribunal a mis sa décision en délibérée le 12 mars prochain.

"La maison Mandela", c’est le nom qu’ont donné les membres du collectif Agir Migrants Lyon a un bâtiment inoccupé de Villeurbanne. Propriété de la Métropole de Lyon, cet immeuble désaffecté devrait être démoli prochainement. En attendant sa destruction, le collectif s’en est emparé pour y héberger des demandeurs d’asile. Le collectif demande qu’une convention soit signée avec la Métropole pour légaliser cette occupation jusqu’à la destruction du bâtiment, prévue en septembre. Dans un communiqué, il s’exprime : "Nous refusons le désengagement de l’État de ses missions d’accueil et de mise à l’abri des personnes les plus vulnérables et la démission des collectivités face à la montée de la misère humaine." Convoqués le 12 février pour occupation illégale, le collectif devra attendre le 12 mars pour connaître la décision du tribunal placée en délibérée à cette date.

à lire également
Jean-Paul Bret et Cédric Van Styvendael.
Le vendredi 3 juillet, la police nationale révélait avoir arrêté 9 suspects de trafic de drogue dans le quartier du Tonkin, à Villeurbanne. Cédric Van Styvendael, tout juste élu, a tenu à saluer le travail des forces de l'ordre.
Faire défiler vers le haut